Opex : La Force Barkhane Toujours Très Impliquée Au Mali

337

L’opération Barkhane poursuit son objectif comme il a été rappelé le jeudi 7 juillet 2016 lors du point hebdomadaire du ministère de la Défense : favoriser la capacité des États partenaires à assurer la sécurité de leur territoire de façon autonome. Au Mali, Barkhane mène actuellement des opérations en conduisant des patrouilles dans la région de Gao et des opérations de contrôle de zone dans le triangle Kidal – Abeibara – Tessalit.

Sous pression, les groupes armés terroristes se cantonnent à une logique d’évitement. Du 29 juin au 05 juillet 2016, la composante aérienne de la force Barkhane a réalisé soixante-dix-huit sorties, dont quatre sorties Chasse, quatorze sorties de recueil de renseignement et soixante sorties de transport.

Du 25 juin au 1er juillet 2016, l’opération de contrôle de zone Eychauda a été conduite dans le secteur Ansongo-Gao par deux compagnies des forces armées maliennes (FAMa), appuyées par un détachement de liaison et d’appui opérationnel français et des unités de la MI-NUSMA .

Cette opération tripartite avait pour objectif de renforcer les actions contre les groupes armés terroristes dans la zone située au nord-est d’Ansongo. Les FAMa ont procédé à une reconnaissance de la zone, affiné leur connaissance du terrain et le contact avec la population.

Du 27 juin au 3 juillet 2016, l’opération de contrôle de zone Scorpion 9 a été conduite dans la passe de Toummo, au nord-est de Madama, en collaboration avec les Forces armées nigériennes (FAN) et un sous-groupement tactique désert blindé de la force Barkhane.

Conduites par un centre opérationnel bipartite, ces actions sur le terrain ont ainsi permis de perturber les flux logistiques des groupes armés terroristes dans les secteurs de transit du nord-est du Niger.

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here