International Crisis Group pointe la montée des violences dans le centre du Mali

101

International Crisis Group (ICG) tire la sonnette d’alarme sur la situation dans le centre du Mali. Dans un rapport publié ce mercredi 6 juillet intitulé « Mali Central : la fabrique d’une insurrection ? », le centre de recherche s’inquiète de la montée des violences dans la région de Mopti et de Ségou. Depuis l’année dernière, un nouveau groupe islamiste fait parler de lui dans la région : le Front de libération du Macina. Pour les chercheurs d’ICG, ce mouvement agrège de nombreuses frustrations qui ne sont pas forcément liées au jihadisme.

Difficile de distinguer ce qui relève du banditisme, des vendettas locales et de l’action des groupes radicaux, déclarent les chercheurs. Pour eux, ce qu’on appelle le Front de libération du Macina serait en fait constitué d’une nébuleuse de petits groupes armés non structurés. Des groupes qui profitent d’un terrain rendu fertile par la corruption des élites et la défaillance de l’Etat suite à l’occupation armée de la région en 2012.

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here