Mali : l’ex rébellion siége dans le nouveau gouvernement

337

Le nouveau gouvernement malien remanié jeudi soir est marqué par l’entrée de Nina Wallette membre de la Coordination des mouvements de l'Azawad (CMA, rébellion), comme ministre de l’Artisanat et du Tourisme.

Avant sa nomination elle était vice-présidente de la commission Justice Vérité et Réconciliation. C'est la première fois qu'un membre des groupes armés entre dans le gouvernement depuis la signature de l'accord de paix en 2015.

L’autre visage de la rébellion dans ce nouveau gouvernement est Mohamed El Moctar qui gèrera désormais le département de la réconciliation nationale. Il était négociateur pour les groupes armés loyalistes aux pourparlers d'Alger ayant abouti à l'accord de paix

La nouvelle équipe est composée de 34 ministres, dont huit femmes contre six dans l’ancien gouvernement.

HF/of/APA

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here