Garde Nationale : Encore un mort….

197

Les faits se sont déroulés le vendredi 08 juillet aux environs de 6 heurs du matin, dans la zone d’Hamdallaye ACI 2000. Point d’attaque armée, d’embuscade de l’ennemi !
Mais d’un banal accident de la route au cours des exercices physiques du sport matinal, l’une des disciplines enseignés dans les centres de formation militaire.

Ce jour-la, rapporte-t-on, les jeunes recrues de la garde Nationale avaient quitté le centre d’instruction sis a N’Tomikorobougou très tôt pour se diriger dans la zone ACI. Aux environs de 6 heures, un véhicule fou s’est engouffré au beau milieu de la foule de recrues. L’on ignore les circonstances exactes de l’accident, l’identité du véhicule et de son conducteur. Ce que l’on sait, c’est que l’accident a fait un mort et deux blessés graves qui sont actuellement sous contrôle médical.

Cela pose une fois de plus la question de la présence de camps ou centre de formation militaire en ville, en tout cas proches des populations civiles. A Bamako, les militaires et policiers, en formation, sont exposés à de nombreux dangers. Ailleurs, comme à Tiby, ce sont les populations qui sont tout près des champs de tirs. Idem pour les Habitants de N’Tomikorobougou

aBamako