Demandes accrues de congés de formation: Mme Diarra Racki Talla décidée à mettre fin au désordre

86

Depuis un certain temps, le Ministère en charge du Travail et de la Fonction Publique se trouve envahi par des demandes de congés de formation. Tous les fonctionnaires souhaitent désormais avoir de gros diplômes pour bénéficier des avantages qui s’y attachent (postes et avantages pécuniaires). Une situation à la quelle, la ministre Mme Diarra Racki Talla a décidé de s’intéresser de plus près.
Selon nos sources, le ministre du Travail et de la Fonction Publique, chargée des Relations avec les Institutions, Mme Diarra Raky Talla est décidée à mettre fin à cette situation ou du moins, rendre les conditions plus dures à remplir pour les fonctionnaires. Cela dans le but de diminuer l’effectif des demandeurs de congés de formation. Une situation qui cause souvent des problèmes de personnels et de compétences dans certains services étatiques puisqu’il arrive des fois que plusieurs agents d’un même service se retrouvent en même temps en congés de formation.
C’est pourquoi, elle a décidé depuis quelques mois de répondre personnellement aux multiples demandes de congés de formation avec souvent des réponses défavorables.
Raison pour laquelle, beaucoup de demandeurs de congés de formation rêvaient son départ du gouvernement pour voir leurs situations débloquées. Malheureusement, ils devront encore attendre car, elle a été reconduite à son poste dans le nouveau gouvernement.
« J’ai voulu faire ma demande de congé de formation moi aussi. Mais j’ai été découragée par la position du ministre du Travail et de la Fonction Publique sur la question. Finalement, je crois qu’elle a raison. Tout le monde ne peut pas aller en formation au risque de voir l’administration paralysée», témoigne F.B.D, fonctionnaire dans un cabinet ministériel.
En tout cas, la ministre Diarra Racki Talla est décidée à mettre fin au désordre en matière de demande de congé de formation. Une mesure qui n’est pas très populaire chez les fonctionnaires mais que de nombreuses personnes (citoyens lambda) ont jugée salutaire et nécessaire pour la bonne marche des services de l’Etat.

Modibo Dolo

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here