Insécurité à Bamako : Le Musée du district de Bamako, un repaire des petits délinquants

116

A Bamako, la capitale malienne, on assiste à une recrudescence de l’insécurité (vols à mains armées, des viols collectifs, la consommation de drogue et autres stupéfiants à ciel ouvert).

Le Musée de Bamako est le lieu où se rassemble beaucoup de ces malfaiteurs. Au cours d’une descente du commissariat du 1er arrondissement, en collaboration avec la mairie du district de Bamako, la semaine passée sur les lieux, 35 personnes ont été interpellées parmi lesquelles 11 mineurs dont deux filles mères, une fille enceinte qui ont été mise à la disposition de la Brigade des mœurs et de protection de l’enfance. La plupart de ces personnes interpellées n’ont aucune profession et elles sont des SDF (Sans Domicile Fixe). Certaines d’entre elles sont issues du Centre d’Ecoute et d’Orientation pour Mineur (CEOM).

Rappelons que ces petits délinquants constituent un danger éminent pour la quiétude de la population. Parfois, ils sont cités dans les cas d’agression et de vol sur les différentes artères de la capitale, au niveau des arrêts de véhicules de transport public (arrêts Bus, anneau Sotrama, place vox, place ancien combattant, Rail da etc.…)

Moussa Dagnoko


Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here