Pour mauvaise gestion du pays : L’ADP Maliba suspend sa participation aux activités de la majorité présidentielle

86

Le mardi 12 juillet 2016, le président de l’ADP Maliba, l’honorable Amadou Thiam a organisé un point de presse au siège du parti pour annoncer la suspension de son parti  de la majorité présidentielle. Une suspension consécutive, selon Amadou Thiam, à la léthargie de la majorité présidentielle et du président de la République à faire face aux problèmes du pays. «  La situation générale du pays est inquiétante à bien des égards. Le processus de paix est à la traine, l’économie nationale ne profite pas aux populations, l’image du pays est fortement écornée par des scandales à répétition restés impunis », selon le président de l’ADP Maliba.

La gestion catastrophique et clanique du pouvoir cumulées aux promesses non tenues d’IBK est en train de pousser vers la sortie certains partis de la majorité présidentielle. C’est le cas de l’Alliance Démocratique pour la Paix (ADP Maliba) qui est sur le point de quitter le navire de la majorité présidentielle. En effet, à la fin d’une réunion extraordinaire du parti, le lundi 11 juillet 2016, à  leur siège, les responsables du parti ont décidé de suspendre leur participation à toutes les activités des partis de la majorité présidentielle. Une motion,  inventoriant toutes les dérives du régime IBK et les promesses non tenues de ce dernier qui risqueront de conduire le Mali vers le précipice, a été ainsi élaborée. De la lenteur dans la résolution de la crise du Nord, en passant par les multiples scandales de corruption et autres malversations qui ont entachées les trois ans de règne d’Ibrahim Boubacar Keita, tout y passe. « Nous voulons le Mali nouveau promis à nos compatriotes, un Mali qui défend ses intérêts, qui défend ses valeurs, qui défend son mode de vie, qui s’appuie sur sa jeunesse  qui ne s’en remet pas, pour fixer son destin, à un clan ou à l’étranger, mais à la justice, à l’éducation, à la solidarité et à la création équilibrée de richesse . Nous ne reconnaissons plus dans cette majorité qui garde le silence et reste inactive lorsqu’il faut débattre en notre sein et avec l’opposition », déplore, dans la motion, les responsables de l’ADP Maliba.

Hier, mardi 12 juillet 2016, le président de l’ADP Maliba, l’honorable Amadou Thiam a donné plus de précision lors d’un point de presse au siège du parti.  « Le peuple malien qui affichait tous les signes d’espoir en de lendemains meilleurs suite à l’élection présidentielle de 2013 est aujourd’hui plus que jamais plongé dans le doute sur l’avenir et la pérennité même de la nation malienne. La situation générale du pays est inquiétante à bien des égards. Le processus de paix est à la traine, l’économie nationale ne profite pas aux populations, l’image du pays est fortement écornée par des scandales à répétition restés impunis », fustige-t-il. L’honorable Thiam a fait savoir que les membres du bureau exécutif du parti sillonneront le pays afin d’accueillir l’avis des militants pour la prise d’une décision finale. Cette suspension est un coup dur pour la majorité présidentielle et d’autres partis risquent de leur emboiter le pas vu le dandinement du navire IBK.

Moussa Samba Diallo

 


Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here