Ministère de la Défense et des Anciens Combattants : Le Ministre Tiéman H. COULIBALY appelé à s’expliquer sur la mise en place d’un Système de Gestion des Ressources Humaines de l’Armée

108

Il s’agit de quoi en fait ? Il s’agit d’un nouveau projet devant mettre en place un système de gestion des permissions, les congés, les retraites, les états de service, les cartes d’identification sécurisées pour les FAMAS, pour un coup de 500 millions F CFA. Mais il se trouve que ce type de projet a été déjà mis en place il y a de cela quelques années, selon l’auteur de la lettre de rappel adressée au Ministère de la défense et des anciens combattants.

Il a été financé par le Canada pour un coup de 500 millions F CFA. Sa surprise est quand en allant dans ce sens, le Ministre fera un double emploi de fonds pour la même chose. Cette pratique, si elle est avérée vraie, servira-t-elle à préparer déjà la campagne présidentielle de 2018, pour laquelle on exige à tout candidat, d’avoir dans ses dossiers un reçu de 35 millions F CFA, versés au Trésor Public, le parrainage de 15 Députés, et 5 conseillers nationaux ?

Le Ministre de la défense, Président du Parti UDD projette de former avec les Partis de la majorité, un autre groupement pour mieux faire voir les actions du Président IBK.

Ces 500 millions vont-ils servir à la mise en place de ce nouveau regroupement ? Afin de faire mieux exposer les prétendues actions du Président de la République, il faudra donc payer beaucoup de télescopes pour chaque malien pour faire voir les actions invisibles et aussi éloignées de nous que la Planète Mars.

En voici des manières pour aller à ‘’la mangecratie’’ sur le dos des soldats morts à la tâche et qui restent toujours jusque-là sans soutien pour leurs familles. Avec de telles pratiques, les dirigeants politiques maliens et africains continueront à tromper toujours leurs populations.

Au lieu de créer des conditions idoines pour les soldats en fonction, ceux morts aux combats et leurs familles, afin de les mettre dans les meilleures conditions d’efficacité sur le terrain des opérations, on invente des projets fictifs pour carotter les maigres ressources des FAMAS.

On peut comprendre, après quelques armées de fonctionnement d’un système informatique réclame des besoins d’amélioration, mais quant à évaluer cette mise à jour au même coût que le premier système, alors il y a surement problème. Soit le premier système a été réceptionné sans que les termes de référence de la mission n’aient pas été respectés.

Dance ce cas, il y a eu de la corruption quelque part, ou alors, le système est vraiment fonctionnel, et on veut se faire encore les poches, après que des centaines de millions des fonds d’urgence mensuels des FAMAS aient été empochés. Le Ministre Tiéman est donc appelé à expliquer au peuple malien ce qui se passe.

Badou S. KOBA

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here