Camp Amadou Cheickou Tall de Ségou: Les adieux de la République aux soldats tombés à Nampala

179

Jeudi 21 juillet, c’est en compagnie d’une forte délégation que le président Ibrahim Boubacar Keïta s’est rendu à Ségou pour prendre part aux obsèques « des braves et dignes militaires maliens tombés sur le champ de l'honneur à Nampala ». Le chef de l’Etat a aussi rendu visite aux rescapés qui ont été blessés lors de l’attaque du camp de Nampala par des terroristes.

Les funérailles ont été marquées par la remise des décorations par la Grande chancellerie des ordres nationaux. Les 17 militaires tombés, ont ainsi été décorés à titre posthume par le président de la République, qui est par ailleurs le chef suprême des armées. Ensuite, il y a eu la lecture des oraisons funèbres suivies des prières mortuaires dirigées par le grand Imam de Ségou.

Le président de la République s’est dit fier des jeunes tombés sur le champ d’honneur, avant de rappeler que le Mali est en guerre. Les moyens de surveillance aérienne, les hélicos de combat sont nécessaire pour assurer la défense du pays, a laissé entendre le chef d’Etat qui n’a pas caché les difficultés liées aux commandes militaires.
Malheureusement, le Mali n’étant pas un fabricant d’armes, il est tenu par des délais de livraison des commandes visant à équiper l’armée nationale. Selon le président de la République, la Loi de programmation et d’orientation militaire vise à doter l’armée malienne de la capacité d’action nécessaire à la traque des terroristes.

Puis, les corps ont été acheminés par l’assistance pour l'inhumation au cimetière du Camp Amadou Cheickou Tall de Ségou. C’était en présence des parents des victimes, du président de la République, du Premier ministre Modibo Keïta et de nombreux ressortissants de Ségou.
Outre le Premier ministre, on notait dans la délégation gouvernementale
le ministre de la Défense et des Anciens combattants, les présidents des institutions de la République, les ambassadeurs plénipotentiaires accrédités au Mali, le Représentant spécial du Système des Nations Unies, le Chef de l'Opération Barkhane.
Autres figures ayant marquées la cérémonie : le gouverneur de Ségou, le maire de la commune de Ségou, les députés de la région ainsi que les notables de Ségou. Il est à rappeler aussi que les parents des victimes, les membres du Cabinet présidentiel et les populations ségoviennes sont sorties nombreuses pour la circonstance.

Soumaila T. Diarra

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here