Fin de course pour le chef d’Ançar Eddine du Macina Mahmoud Barry alias Abou Yehiya : Les forces spéciales clouent le bec à l’opposition

107

Croyant pouvoir tirer des dividendes politiques de la mort de nos soldats à Nampala, comme à ses habitudes, le principal parti de l’opposition, URD, a sauté sur l’occasion pour vilipender le gouvernement et nos forces armées maliennes, à travers une conférence de presse qu’elle a animée en début de semaine. Et cela, pendant que les familles des victimes et la nation malienne pleuraient la mort des 17 soldats tombés sur le champ de l’honneur. Mais peine perdue… Car comme promis par le président, de la République, chef suprême des armées, Ibrahim Boubacar Keïta, les FAMas n’ont pas mis du temps pour riposter. Les résultats sont là…

Comme à ses habitudes, pendant que les familles des victimes et la nation malienne pleuraient la mort des 17 soldats tombés sur le champ de l’honneur à Nampala, l’opposition n’a trouvé mieux que de sauter sur l’occasion pour dénigrer le gouvernement, à travers une conférence de presse qu’elle a donnée en début de semaine. Et avec comme seul dessein d’en tirer des dividendes politiques comme cela fut le cas lors des malheureux événements qui ont coûté la vie à 3 jeunes à Gao. Une des raisons pour laquelle, d’ailleurs beaucoup de Maliens n’ont pas été surpris de leur (opposition) absence aux obsèques des 17 militaires maliens à Ségou, une cérémonie qui pourtant devaient faire l’objet d’une cohésion nationale. Si et si seulement si, l’opposition était responsable et républicaine comme elle prétend l’être.

Mais au lieu de prendre part aux cérémonies d’hommage national organisées par le gouvernement, les leaders de l’opposition ont plutôt préféré crier et huer à tout vent que l’armée malienne n’était pas à Nampala. Tout en faisant porter injustement le chapeau au ministre de la Défense, Tiéman Hubert Coulibaly et à nos vaillants nos soldats.

Honte pour eux ! Car le mardi dernier ce sont les mêmes soldats qui ont anéanti les assaillants jusque dans leur base où leur chef à été capturé avec ses valets.

Retrouvé caché comme une souris, le margouillat et ses sbires ont été cueillis par nos braves soldats que certains tentaient de vilipender en criant qu’ils n’étaient pas à Nampala et qu’ils avaient abandonné leurs positions.

Alors même que le maire URD de Nampala et ses commanditaires qui ont avancé ces allégations n’étaient présents à Nampala, ni pendant, ni après l’attaque.

D’ailleurs quel pays sérieux, peut prendre le risque de donner la position exacte de son armée sur les ondes, surtout dans un contexte particulier, comme celui que le Mali connait ?

Que cherche l’opposition à vouloir saper le moral des soldats ? Que veut-on nous imposer à crier sur les toits nos stratégies, nos moyens et notre mode opératoire ? Les Maliens doivent comprendre que ceux qui cherchent aveuglément à saper le moral des hommes sur un champ d’opérations ne sont rien d’autres que des irresponsables. ….. Et doivent être combattus…

D’ailleurs, nos forces armées viennent de le faire de la plus belle des manières en leur clouant le bec.

A préciser que l’opération qui se poursuit, est en effet, le couronnement d’une stratégie bien mûrie et parfaitement coordonnée.

Pourquoi donc s’emprendre gratuitement au ministre de la Défense et des Anciens combattants, Tiéman Hubert Coulibaly

Vraiment triste pour les pauvres ‘’petits messieurs’’. Il faut préciser que le chef d’Ançar Eddine du Macina Mahmoud Barry alias Abou Yehiya a été capturé entre Nampala et Dogofri avant d’être transféré à Bamako.

Abdoulaye Niangaly

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here