L’Emir de la Katibat de ANSAR DINE du Macina capturé et écroué à Bamako : Et pourtant, IBK avait promis après l’attaque de Nampala…

123

L’homme était activement recherché par les agents de sécurité et, malgré sa finesse d’esprit, il est tombé dans le filet de la DGSE malienne mardi dernier dans l’après-midi entre Nampala et Dogofri, dans la région de Ségou.
Il est présenté comme étant le cerveau de l’attaque de Nampala contre les FAMA ayant coûté la vie à 17 militaires le 19 juillet dernier. Dans un récent enregistrement vidéo, il menace de s’en prendre à nouveau à l’armée malienne et aux intérêts occidentaux. Mais c’était sans compter sur le savoir- faire des renseignements maliens qui l’ont fait sortir du bois avec trois autres faux djihadistes avant de les conduire à Bamako.
Aux funérailles des soldats tombés à Nampala, tenues dans le camp Ahmad Sékou de la quatrième région du Mali, IBK avait pourtant averti en ces termes en bambara : « L’ennemi nous a porté un coup dur. Mais il sera répondu inchallah ! »
Avec cette diligence et efficacité, la DGSE vient de prouver encore une fois que les maliens peuvent compter sur elle, même s’il faut aussi admettre que l’hirondelle ne fait pas le printemps.
Né vers 1979 à Koro, au centre du Mali, proche du prédicateur extrémiste Hamadoun Kouffa, il aurait également commandité l’attaque de la brigade de gendarmerie de Nara en Juin 2015.
ABDOUL NIANG
Source: Nieta Kibaru

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here