Partenariat NDI/NIRAS avec l’Assemblée Nationale : Vers l’élaboration des reformes plus pertinentes

51

Le Grand Hôtel de Bamako a abrité, le mercredi 27 juillet 2016, l’atelier d’échanges initié par le consortium NDI/NIRAS en partenariat avec la commission des lois constitutionnelles de l’Assemblée Nationale du Mali et des Organisations de la société civiles(OSCs). Ont pris part à cette rencontre d’échanges, l’honorable Zoumana Nji Tounkara, président de la commission des lois constitutionnelles, de la législation, de la justice et des institutions de la République de l’Assemblée Nationale, Seybou Traoré représentant du consortium NDI/NIRAS, des honorables députés et de plusieurs couches de la société civile.
Au cours des travaux de cet atelier d’échanges entre les parlementaires et les Organisations de la Société Civiles, le président de la commission des lois, Zoumana Nji Tounkara a souligné que l’Assemblée a souhaité ce cadre d’échanges avec les OSCs pour pouvoir bénéficié de son expertise et aussi relever les défis dont l’hémicycle fait face. Depuis deux décennies de l’exercice démocratique, selon l’honorable Tounkara, il est apparu aujourd’hui, qu’il est nécessaire voire indispensable que nous puissions procéder à des modifications sur le plan constitutionnel et sur le plan institutionnel. Pour cela, poursuit l’honorable, la commission des lois constitutionnelles, de la législation, de la justice, et des institutions de la République occupe une place importante pour la mise en œuvre de ces reformes. Il ajoutera : « Pour mener à bien ces reformes, nous avons besoins de l’expertise de tout un chacun. Il n’est pas loisible et il n’est pas toujours d’actualité qu’on puisse procéder à des reformes constitutionnelles. Nous devons faire en sorte que les aspirations du peuple puissent être traduites au niveau de ces reformes constitutionnelles ». Enfin, il s’est dit convaincu qu’au sortir des travaux, la commission des lois constitutionnelles aussi bien que les OSCs seront bien outillés pour préparer ces reformes.
Quant au représentant du Consortium NDI/NIRAS, Seybou Traoré, l’occasion fut pour lui de rappeler que cette activité fait partie d’un programme qui s’inscrit dans le Plan de Développement Institutionnel de l’Assemblée Nationale appelé (PSDIAN). « C’est un plan décennal élaboré par l’Assemblée Nationale pour conduire sa démarche de 2015 à 2025. », a-t-il ajouté. Par ailleurs, il indique que le Consortium NDI/NIRAS avec l’Assemblée Nationale ont jugé utile d’insérer des activités qui vont permettre aux députés de l’Assemblée Nationale d’échanger de façon régulière avec les OSCs qui représentent la population Malienne.
Notons que le Consortium NDI/NIRAS, en partenariat avec l’Assemblée Nationale, a entrepris d’accompagner, de façon graduelle, la mise en œuvre du PSDIAN à travers son programme de renforcement de capacité des députés de l’Assemblée Nationale malienne dans l’accomplissement de ses missions constitutionnelles en matière de législation, de surveillance de l’Exécutif et de représentation des citoyens.
Sidiki Adama Dembélé, stagiaire

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here