Assassinat du père Jacques Hamel, mardi dernier, à l’église de Saint Etienne-du Rouvray : le groupement des leaders spirituels musulmans du Mali exprime son indignation et présente ses condoléances à la communauté chrétienne

329

Le mardi 26 juillet dernier, deux hommes, armés de couteaux, sont arrivés dans l’église de Saint-Etienne-du-Rouvray (Seine-Maritile) une Commune populaire de 29 000 habitants située dans l’agglomération de Rouen. C’était à l’heure de la messe matinale. Après avoir pris en otage cinq personnes, les deux hommes ont tué un prêtre alors qu’il priait. Père Jacques Hamel, prête auxiliaire de la paroisse de 85 ans a été égorgé. A leur sortie de l’église, les deux preneurs d’otages se sont retrouvés face à face avec des hommes de la Brigade de recherche et d’intervention de Rouen et ont été tués par les policiers. Ils étaient munis d’armes blanches, d’un vieux pistolet inopérant et d’un dispositif factice d’explosifs. Selon le site internet du diocèse de Rouen, le père Jacques Hamal était né en 1930 à Darnétal. Ordonné prêtre en 1958, il avait fêté son jubilé d’or en 2008.
Face à cet incident, le Groupement des leaders spirituels musulmans du Mali présidé par le prêcheur Chérif Ousmane Madani a condamné cet acte barbare. Dans l’après-midi du mercredi dernier, une forte délégation s’est rendue chez l’Archevêque de Bamako, Monseigneur Jean Zerbo, pour exprimer son indignation et présenter ses condoléances à la communauté chrétienne. Elle était composée de Mahamadou Haïdara, Cheick Kounta, Moufa Haïdara et l’honorable N’Fa Simpara de la Commune I. C’est avec une grande joie et fierté que Monseigneur Jean Zerbo a accueilli cette délégation en présence de plusieurs responsables des chrétiens du Mali. “Nous sommes venus Monseigneur pour vous présenter nos condoléances à la communauté chrétienne suite à la mort du prête Jacques. Pour nous, il n’y a pas de différence entre la communauté musulmane et celle des chrétiens quand il s’agit de la mort. Il est très normal de partager cette douleur ensemble. Notre président, Chérif Ousmane Madani Haïdara, a toujours prôné la paix. Nous estimons que tous les croyants sont des croyants, seules les pratiques diffèrent” précise le vice-président du Groupement, Mahamadou Haïdara.
L’Archevêque de Bamako, Monseigneur Jean Zerbo, a salué cette belle initiative du Groupement. “Nous voulons envoyer très rapidement une lettre à l’église de Paris, à la famille du défunt pour présenter nos condoléances, mais nous allons faire ça ensemble. Nous partageons aujourd’hui la même souffrance. Votre démarche renforce désormais nos liens de collaboration. Cela prouve que nous sommes ensemble quelles que soient les difficultés. Je vous remercie pour cette belle initiative” dira-t-il.
La représentante du ministre des Affaires religieuses et du culte, Mme N’Diaye Juliette Dembélé, a salué cette initiative du Groupement. “Nous sommes très fiers de ce qui vient de se passer. C’est l’un des objectifs du Ministre Thierno Hass Diallo. Les musulmans maliens viennent de prouver leur fraternité aux frères chrétiens. Cet acte restera longtemps gravé dans les annales. Au niveau du département, nous comptons beaucoup sur les leaders religieux” a-t-elle déclaré.
Cette cérémonie sombre, mais pleine de signification, a été marquée par des bénédictions pour le repos de l’âme du Père Jacques Hamel.
A.B.HAÏDARA

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here