La CMA dicte sa loi

35

Après le retrait du Gatia de Kidal, suite à l’interposition de la
Minusma, La Cma a pris le contrôle des 4 check-points de la
ville. Elle ne s’en est pas arrêtée là. Ses éléments ont procédé à
une véritable chasse aux sorcières, fouillant les maisons une
par une à la recherche de combattants de la Plateforme. Les
simples suspects et sympathisants de la Plateforme ont été arrêtés
et malmenés sous les yeux de la Minusma, dont le mandat
a été, dit-on, renforcé. Aussi, la mission onusienne est-elle censée
protéger les populations civiles. C’est justement pour ce
motif, à savoir, la protection des populations civiles qu’elle (la
Minusma) a demandé et obtenu un cessez-le-feu et le retrait
du Gatia, désormais retranché à une quinzaine de kilomètres
vers Anéfis. Il nous revient que c’est l’aile dure du Hcua, composée
en grande partie par les hommes d’Iyad Ag Ghali, qui
contrôle en ce moment Kidal. Les petits combattants du Mnla
en ont profité pour faire des pillages, et torturé des innocents.
C’est pourquoi beaucoup de familles ont quitté Kidal pour Gao.
Certaines familles ont perdu le peu de revenus qu’elles avaient.

aBamako