Organisation des Jeux olympiques : L’Amérique latine à l’honneur pour une première historique !

188

Les 28èmes  Jeux olympiques auront lieu du 5 au 21 août 2016. C’est la première fois dans l’histoire des Jeux olympiques d’été qu’un pays d’Amérique du Sud est organisateur. L’Europe a accueilli seize fois le plus prestigieux des événements sportifs, contre six à l’Amérique du Nord, trois en Asie et deux en Océanie. Après Rio 2016, l’Afrique sera donc le seul continent qui n’a pas encore abrité les Jeux olympiques. Certainement, à cause des charges financières d’une telle organisation.

 Nous savons que le budget initial de «Rio 2016» avait été évalué à 5 milliards de dollars. Cependant, des coupes de l’ordre de 5 à 20 % du budget avaient été annoncées par la suite. «Nous allons faire des Jeux avec l’argent que nous avons, sans laisser de  dettes au gouvernement ou à la société», avait promis M. Mario Andrada, directeur de la communication du Comité d’organisation. Il avait néanmoins assuré qu’aucune coupe ne sera faite «sur les terrains des compétitions, les sports, les cérémonies ou l’héritage des JO». Les restrictions budgétaires ont essentiellement portées sur le confort des athlètes dans leurs chambres (sans télévision), des économies de papier et une zone VIP plus modeste.

 Deux semaines d’une fête planétaire

Rio attend 10.500 athlètes qui vont s’affronter dans 306 épreuves au programme. Mais les Jeux, disent des confrères, ce ne sont pas qu’une course au plus grand nombre de médailles d’or ou une chasse aux records. C’est également des milliers de repas à préparer, de nombreuses infrastructures construites spécialement pour l’occasion ou encore la distribution de milliers de… préservatifs.

 

Ils étaient déjà 12.000 relayeurs pour porter la flamme olympique. Allumée le 21 avril dans les ruines de la Cité antique d’Olympie en Grèce, la flamme a atterri au Brésil le 3 mai et en parcourt depuis les 27 Etats régionaux, portée par 12.000 relayeurs jusqu’au 5 août au légendaire stade Maracaña qui va abriter les cérémonies d’ouverture et de clôture. Le Village olympique se compose de 31 immeubles de 17 étages. Les 3.604 appartements sont destinés à être vendus à des particuliers après la compétition.  Et 60.000 repas quotidiens seront servis dans le Restaurant olympique ouvert 24h/24 avec toutes les spécialités culinaires du monde.

Ainsi, 207 délégations seront présentes aux Jeux, dont le Mali. Pour la première fois, 10 réfugiés participeront aux JO. Cette sélection composée de deux nageurs syriens, cinq athlètes du Soudan du Sud, deux judokas de la R.D Congo et un marathonien éthiopien. Ces 28èmes Jeux Olympiques d’été vont se disputer sur 32 sites olympiques dans la ville de Rio de Janeiro. Ils concentrés dans 4 grandes zones en fonction des disciplines. Le légendaire Stade de Maracaña est réservé non seulement aux cérémonies d’ouverture et de clôture, mais aussi au tournoi de football, au tir à l’arc, à l’athlétisme et au volley-ball. Le site de Barra De Tijuca est réservé aux sports aquatiques, au basket-ball, au cyclisme, à la gymnastique, les arts martiaux et au tennis. Il y a aussi le Parc et le Village olympiques avec notamment un le Centre pour les médias. Les compétitions canoë-Kayak, d’aviron, de beach volley, du marathon, du voile et du cyclisme vont se dérouler sur le site du très réputé Copacabana. Le site de Deodoro est réservé à l’escrime, au canoë-kayak (slalom), au tir, au pentathlon moderne, à l’équitation et au VTT Le nombre de sports à suivre durant ces 17 jours est cette année de 42 que chacun pourra choisir. Le golf réapparaît comme un sport olympique après 112 ans d’absence. Le rugby revient lui aussi aux JO après 92 ans d’absence.

Il faut rappeler que 812 médailles d’or vont être mises en jeu à Rio. Et Chaque médaille d’or est composée de 494 grammes d’argent et de …6 grammes d’or d’une pureté de 99,2 %. Il faut aussi savoir que 400 ballons de football seront utilisés lors du tournoi olympique. Pour ces Jeux, 500.000 touristes sont attendus à Rio. Sans compter des millions de téléspectateurs à travers le monde. Les organisateurs annoncent que 7,5 millions de billets ont été mis en vente.  Prudence étant mère de sûreté, les organisateurs et des organisations de la société civile prévoient de distribuer gratuitement 450.000 aux 10 500 athlètes. Chacun en recevra donc 41 chacun, soit deux par jour. C’est trois fois plus qu’à Londres, en 2012 !

Moussa BOLLY

Une très timide présence malienne

La délégation malienne à ces Jeux Olympiques à Rio de Janeiro (Brésil, du 5 au 21 août 2016) sera très modeste. Car, contrairement aux Jeux d’Athènes (Grèce 2004) et Beijing (Chine, 2012), notre pays n’a réussi à qualifier aucune discipline collective. Ainsi, les couleurs nationales ne seront défendues à Rio que dans des sports individuels, précisément l’athlétisme, le judo, la natation et le taekwondo. Parmi nos représentants, on note la présence de la sprinteuse, Djénébou Danté (athlétisme, 100 et 200m) et d’Ismaël Coulibaly en taekwondo qui, depuis des mois, s’entraînent respectivement à Dakar et en France. Médaillés d’argent au récent tournoi international de Ndjamena (Tchad), Ayouba Traoré (-100 Kg) et Adama Mariko ont la redoutable mission de défendre les couleurs nationales sur le tatami du judo. Mais, c’est surtout le taekwondoïstes Ismaël Coulibaly qui incarne l’espoir d’une première médaille olympique pour le Mali.

À 23 ans, Ismaël a été sacré champion d’Afrique de taekwondo dans la catégorie des moins de 74 kg le 21 mai 2016 en Egypte. Il avait été médaillé d’or aux Jeux africains de Brazzaville en septembre 2015. Aujourd’hui, les observateurs reconnaissent presqu’à l’unanimité qu’il est la «meilleure chance de médaille olympique» pour le Mali. C’est tout le mal que l’on puisse souhaiter à  lui et au dynamique président du Cnosm, Habib Sissoko, dont les sacrifices nobles et louables méritent un tel sacre mondial. La délégation quittera Bamako le 30 juillet prochain et la cérémonie des J.O est prévue pour le 5 août 2016 en présence d’une vingtaine de chefs d’Etat et de gouvernement.

M.B

 


Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here