Panafricaine des femmes : Les Femmes de l’ORTM et de la Police en Symbiose

96

Elles étaient plusieurs centaines de Maliennes à célébrer, à leur manière, la journée de la Femmes Africaine, 31 juillet. Samedi matin, sur le Boulevard de l’Indépendance, l’Amicale des Femmes de l’ORTM présidée par Mme Diarra Djenèbou Keïta avait en effet donné rendez – vous à l’Association des Policières du Mali (APM). Au menu, une marche sportive.
Partie de la Bourse du Travail, la marche a enregistré la participation des femmes de l’Education Nationale, de l’Agétipe, de Sotelma – Malitel, de l’Hôpital Gabriel Touré, de la Plateforme des Femmes Leaders du Mali, des Aéroports du Mali, de la Poste, etc. L’évènement était placé sous le signe de la Paix et de la Réconciliation. Compte tenu de l’importance de l’évènement, le Ministère des Sports avait assuré l’encadrement des marcheuses. Présence très remarquée du Dr Kô Keïta du grand Forum du Mandé et de Mme Doumbia Mama Koïté, présidente de la Plateforme des Femmes Leaders du Mali. Toujours proche de ses clients et clientes, l’opérateur historique de téléphonie de notre pays, Sotelma – Malitel, parraina l’évènement.

Prenant la parole, Mme Diarra Djenèbou Keïta s’est réjouie de la mobilisation de ses sœurs autours de la noble cause qu’est la Paix. Saluant et remerciant les unes et les autres, elle dira que cette marche était un cadre de retrouvailles, de réjouissances et de cohésion de toutes les femmes du Mali, de Kayes à Kidal, de Ségou à Tombouctou, de Ménaka à Sikasso,… Pour elle, ce n’était qu’une initiative parmi tant d’autres tendant à rapprocher les femmes de notre pays. Et avant de donner le coup d’envoi de la marche, elle fera observer une minute de silence à la mémoire de toutes les victimes de la crise qui secoue actuellement le pays.

A 8 h 40, la marche sportive débuta. De la Bourse du Travail au Monument de l’Indépendance, en passant par le Monument de l’Hippopotame (station Total), les braves dames de l’Office de Radio Télévision du Mali (ORTM) et de la vaillante Police Malienne ont fait le parcours de ” Nyeleni”

A l’arrivée, sans surprise, la policière Véronique Gandi, Sergent – Chef de son état, prit la tête du peleton. Elle sera suivie de sa collègue, Maïmouna Dioro et de Mme Kadidia Dissa de l’Education Nationale.

Dans une atmosphère très cordiale, des prix d’encouragement leur furent décernés. Emouvant, pathétique fut le parcours de Mme Traoré Kolla Sissoko de Sotelma – Malitel. Par son courage et sa détermination, la doyenne es arrivée à bon port. Comme quoi le chemin de la Paix n’était pas facile. Rendez-vous a été pris à l’année prochaine. Auparavant, la fanfare nationale et l’agence de communication, Spirit Mac, ont été fortement ovationnées pour leur excellente prestation.

B. Koné

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here