Nord du Mali: la société civile s’organise en attendant les autorités intérimaires

75

Au Mali, les autorités intérimaires se font toujours attendre dans le nord du pays. Ces autorités sont censées se substituer à l'Etat le temps que des élections soient organisées. Mais dans les faits, les régions du nord sont bien obligées de se débrouiller en attendant une installation hypothétique de ces nouveaux gouvernants.

Services sociaux de base, santé, enseignement, agriculture... les domaines censés être gérés par les autorités intérimaires sont nombreux. Mais dans les régions du nord, où l'Etat a très souvent été absent, même avant la crise, les populations se sont organisées pour combler le vide.

A Kidal par exemple, Haminy Belco Maiga, le président du Conseil régional, explique

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here