13 morts dans les inondations de juillet : La protection civile à pied œuvre

55

Le Directeur Général de la Protection Civile, le Colonel Seydou Doumbia, a animé un point de presse le jeudi dernier dans la salle de réunion de sa structure  sise à Hamdallaye ACI 2000 pour présenter le bilan des inondations du 12 au 27 juillet 2016 à Bamako et dans les régions.

Il a aussi évoqué les missions et les grandes lignes de la protection civile qui consistent à la protection de l’environnement, des personnes et de leurs biens.

A l’entame de ses propos, il a remercié la presse pour son dévouement pour la sensibilisation des populations. Selon lui, les fortes pluies de ces derniers jours ont causé des pertes en vies humaines et des dégâts matériels importants. Il a précisé qu’entre le 12 et le 27 juillet 2016, les inondations ont fait 13 morts, 1 disparu et 2 blessés. Selon le Colonel Doumbia, les causes de ces dégâts sont dues à  l’insuffisance et au sous dimensionnement des caniveaux,  l’occupation des services et des lits des cours d’eau, l’utilisation des systèmes de drainage des eaux comme lieux de dépôts des ordures etc.

A ses dires, les inondations ont fait au total 13 morts dont 3 dans la région de Koulikoro, 5 à Sikasso, 1 à Ségou et 4 dans le District de Bamako. Il a signalé que les blessés, au nombre de 2  sont dans la région de Gao. Il a ensuite parlé des dégâts matériels, qui sont très importants avec 850 ménages touchés, 1459 maisons écroulées et 9135 personnes sinistrées.

Il a rassuré qu’une cellule de veille travaillera 24/24 et la Direction mettra en place deux numéros verts : 80 00 11 et  20 71 87 89 pour faciliter l’accès aux agents en cas de dégâts. Il a aussi rappelé que  son service a été doté par l’Etat en : véhicules,  motos. Il a ajouté qu’une enveloppe de 90 millions de FCFA a été  offerte par l’Etat, ainsi que des ONG.

« Nous n’avons pas les moyens à la hauteur de nos ambitions, mais nous avons la volonté et le soutien pour faire face à nos ambitions », a-t-il laissé entendre.

F Coulibaly


Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here