Patrimoine de Tombouctou : Abdel Kader Haïdara, un héros si discret

251

Lorsque les jihadistes ont occupé Tombouctou, Abdel Kader Haïdara a sauvé près de 400 000 manuscrits. Un engagement salué dans une enquête passionnante menée par Joshua Hammer. Avec son visage et ses yeux ronds, son tendre sourire et cette drôle de moustache séparée en deux en son centre, Abdel Kader Haïdara ressemble à un personnage de bande dessinée. C’est pourtant d’un étouffant thriller qu’il est le héros. Une enquête signée Joshua Hammer sur les « résistants de Tombouctou » – des hommes et des femmes qui, malgré le danger, ont tout fait « pour sauver les manuscrits les plus précieux du monde » de la furie salafiste en 2012 –, qui se lit comme un roman et qui, à n’en pas douter, sera un jour adaptée à Hollywood tant l’épopée qu’elle raconte paraît incroyable.

Acteur principal du sauvetage des manuscrits

Haïdara est le fil conducteur du livre du journaliste (Newsweek, The New York Review of Books…), qui raconte tout autant l’histoire des manuscrits de Tombouctou que l’invasion jihadiste du Nord-Mali. Les Américains aiment les héros, parfois trop, au risque d’éclipser d’autres personnages clés et de sous-estimer les dynamiques collectives. Mais, dans cette histoire-là, il ne pouvait pas en être autrement.


Africatime

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here