Signature des contrats de 60 organisations de la société civile bénéficiaires des appels à manifestation d’intérêt: La valeur totale des contrats s’élève à plus de 670 millions de F CFA

70

Dans le cadre du Programme d’Appui aux Organisations de la Société Civile (PAOSCII), le gouvernement du Mali, les partenaires financiers et les Organisation de la Société Civile bénéficiaires ont procédé le mercredi 3 août 2016 à l’Azalaï Hôtel Salam, à la signature des contrats des 60 Organisations de la Société Civile (OSC) bénéficiaires des Appels à Manifestation D’intérêt (AMI N°6 et 7). La cérémonie a enregistré la présence de l’Ambassadeur M. Mamadou M. Berthé, Directeur Europe, Mme Cécile Tassin Pelzer, représentante du Directeur de l’Union Européenne, Mme Traoré Awa Ali Traoré, représentante des bénéficiaires. Ont également pris part, Mme Sissoko Fanta Diarra, représentante de la mairie de la commune III ainsi que de plusieurs autres personnalités.

Dans son discours de bienvenue, Mme Sissoko Fanta Diarra dira que la commune III a vu plusieurs actions réalisées dans sa circonscription au titre de l’Appel à proposition –AP2 de l’unité de gestion du Programme PAOSC II. Le programme est destiné au renforcement de la capacité des organisations de la société civile.

Dans sa prise de parole, Mme Pelzer a fait savoir que la cérémonie est importante à plus d’un titre parce que, dit-elle, c’est un effort financier de près de 670 millions de F CFA qui va appuyer les organisations de la société civile sur l’ensemble du territoire national à travers le financement de leurs plans pluriannuels. Autre raison avancée par Mme Pelzer, ces appels à manifestation n°6 et 7 vont appuyer 60 OSC nouveaux, 2 et 3, avec la priorité donnée à celles qui sont jeunes, aux femmes et aux handicapées qui sont les plus nombreuses et reflètent les préoccupations des populations. Elle a ajouté que les axes stratégies retenus par ces appels à manifestation d’intérêt, visent à appuyer les plans pluriannuels des OSC, à travers : les appuis institutionnel et la gestion et à la communication inter et intra OSC.

Toujours selon Mme Cécile Tassin Pelzer, l’effort des PTF vise à aider les Organisations de la Société Civile à mieux se structurer et à avoir un cadre programmatique d’activités répondant à leurs aspirations de s’impliquer d’avantage dans la gestion des affaires au niveau local et régional pour être des acteurs du développement et du changement social. Il s’inscrit également dans le processus de la décentralisation, a ajouté la représentante du Directeur de l’UE.
Les attentes, dit-elle, sont grandes parce que « nous sommes convaincus que ces OSC pourront faire valoir les préoccupations essentielles de leurs concitoyens dans le cadre des programmes du Développement, Economique Social et Culturel de leurs communes respectives. Et nous savons que les OSC sont des acteurs majeurs pour la réussite des programmes de développement et de changement social».

Pour conclure, elle a rappelé que le financement des OSC à travers un ancrage institutionnel et la mise en place d’un fonds pérenne est une préoccupation pour l’ensemble des pays contributeurs du programme PAOSCII. La réflexion qui est en cours actuellement pour la recherche de la meilleure formule possible doit bénéficier de l’accompagnement de l’Etat en termes de dispositifs réglementaire et législatif. Mme Pelzer a rassuré que l’UE restera présente pour appuyer et accompagner les organisations de la société civile malienne qui sont une composante incontournable de la vie publique.

Mamadou DOLO

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here