Marchés de 3 milliards de Fcfa pour la construction de l’hôtel des sports : Depuis juillet 2015 l’approbation au Conseil des ministres est attendue

52

Les entreprises adjudicataires “Groupe Kolly” et Xinxiang Chine Mali sont dans l’inquiétude après avoir versé des cautions au niveau des banques

Le projet de construction de l’hôtel des Sports est une initiative de l’ancien ministre en charge de la Jeunesse et des sports, Me Mamadou Gaoussou Diarra. En fait, il voulait construire un hôtel de la Jeunesse. Finalement, c’est plutôt l’hôtel des Sports qui sera construit à la place de l’actuel ministère des Sports à Médina-Coura. Il s’agit d’un immeuble R+4 avec sous-sol. C’est dans ce cadre que des Appels d’offres ont été lancés pour les quatre lots du projet. Après dépouillement, les marchés ont été attribués à deux entreprises, il y a plus d’une année. Il s’agit de l’entreprise malienne du Groupe “Kolly” pour les lots N°2 et N°3 consacrés à l’électrification et la menuiserie et l’entreprise Xinxiang Chine Mali pour le lot N°1 relatif aux gros œuvres et le lot N°4 pour la plomberie sanitaire et la sécurité incendie.

Malheureusement, le projet tarde toujours à se concrétiser. La raison est très simple : il faut que les marchés puissent être approuvés en Conseil des ministres. Et pourtant, les entreprises sont confrontées aujourd’hui à d’énormes difficultés, notamment au niveau des banques partenaires. En effet, en plus du paiement des cautions de plusieurs millions de Fcfa auprès des banques, ces entreprises sont également obligées de payer les agios dont le montant, au fil du temps, devient trop important.

Compte tenu du retard accusé par ce projet, l’entreprise chinoise a tenu à exprimer son inquiétude dans une correspondance en date du 15 juin 2016 adressée au ministre des Sports, Housseini Amion Guindo. “Nous, entreprise Xcm Sarl, avons l’honneur de vous informer que nous sommes attributaire du marché de l’hôtel des Sports depuis juillet 2015. Il s’agit du lot 1 : terrassement, gros œuvres, étanchéité, revêtement et peinture et lot 4 : plomberie sanitaire et sécurité incendie. Le lot 1 devrait passer en Conseil des ministres pour approbation et signature dudit marché. Vu le retard consenti, nous vous sollicitons de bien vouloir relancer le processus d’approbation du marché.

Nous entreprise Xcm Sarl avons pris des engagements vis-à-vis de nos partenaires bancaires pour bien assurer le déroulement de ce projet qui contribuera au développement du sport, en dépit de cela nous nous engageons à bon terme de réaliser le marché” précise le directeur général de l’entreprise Xcm, Culoing Chang.

Le ministre des Sports relance son homologue de l’Economie et des finances

Le 27 juin dernier, le ministre Housseini Amion Guindo a relancé son homologue de l’Economie et des finances, Dr Boubou Cissé, sur l’approbation de ce marché. “J’ai l’honneur de vous faire part du retard accusé dans la signature du marché relatif au lot 1 devant faire l’objet d’approbation en Conseil des ministres. L’entreprise Xcm, attributaire du lot 1 relatif aux gros œuvres, me faisait part des inquiétudes quant au démarrage des travaux et du respect des engagements pris avec ses partenaires bancaires pour assurer la bonne exécution du marché.

A cet effet, je vous demande de bien vouloir prendre les dispositions pour la saisine du Conseil des ministres en vue de l’approbation dudit marché, conformément à l’article 2 du décretN°14-0256/PM-RM du 10 avril 2014 déterminant les autorités chargées de la conclusion et de l’approbation des marchés publics et des délégations de service public” précise le ministre des Sports.

En tout cas, les entreprises du groupe Kolly et Xcm Sarl attendent avec impatience l’approbation de ces marchés en Conseil des ministres. Ce projet de construction prévu dans le budget national pour les périodes 2015 – 2016 et 2017 connaitra désormais du retard. Une fois ledit marché approuvé, le ministre des Sports, Housseini Amion Guindo et son Cabinet, seront dans l’obligation de quitter l’actuel siège du Département. C’est pourquoi, depuis quelques mois, le département des Sports est à la recherche d’un nouveau siège pour y aménager puisqu’il n’y a plus de place à la Cité administrative.

A.B. HAÏDARA

aBamako