L’attaque de Nampala a fait officiellement 17 morts, 6 portés disparus et 37 blessés

88

L’information a été donnée, le jeudi 4 août 2016 dans la salle de conférence du Ministère en charge de la Défense, lors d’un point de presse. La conférence était animée par le colonel Abdoulaye Sidibé, conseiller technique chargé des opérations et non moins porte-parole au Ministère de la Défense et des anciens Combattants. Selon le conférencier, ces informations ont été fournies par le rapport d’enquête de commandement diligenté sur le terrain par le chef d’état-général des armées. Aux dires de M. Sidibé, des dispositions ont été prises pour renforcer Nampala, notamment un GTIA à 100% de ses capacités (plus de 600 hommes) qui est déployé avec des équipes de terrassement du génie pour procéder à des travaux d’aménagement du terrain. « Tout n’est pas parfait », dira le conférencier, mais l’armée a fait un travail formidable en repoussant avec succès l’ennemi à Nara, Léré, Ténenkou et dans plusieurs localités.

La guerre, explique le Colonel Abdoulaye Sidibé, c’est des hauts et des bas mais quand la fortune fait défaut, « nous devons garder notre sérénité, c’est ça également la vertu guerrière ». L’heure est grave, souligne le colonel Sidibé avant de dire que « nous sommes un pays en guerre, nous invitons tous les maliens à l’union sacrée autour des forces armées et de sécurité. Ce combat que nous menons n’est pas celui des forces armées seulement, mais c’est aussi celle de la nation ». Pour terminer, le conseiller technique chargé des opérations a lancé un vibrant appel aux organes de la presse, aux leaders religieux et à la société civile de soutenir les FAMa.

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here