Association ” Réveil Citoyen-Fasoden Lakounou ” : Les activités lancées

19

Œuvrer pour l’inclusion sociale, l’accès aux droits, l’esprit de solidarité, l’exercice des droits civiques et la prise de responsabilité, telles sont, entre autres, les ambitions de l’Association ” Réveil Citoyen-Fasoden lakounou ” dont son crédo est : ”apprendre, comprendre, agir”. Le lancement officiel de ses rencontres publiques se sont déroulées samedi dernier à la Maison de la Presse en des invités de marque de la société civile, de l’opposition et de la majorité politique.

L’association ” Réveil Citoyen-Fasoden lakounou ” a procédé le samedi 06 août 2016 à la Maison de la presse au lancement de ses activités sous l’égide de son président Yéli Mady Konaté.

Le réveil citoyen fasoden lakounou, aux dires de son président, entend œuvrer pour l’inclusion sociale, l’accès aux droits, l’esprit de solidarité, l’exercice des droits civiques et la prise de responsabilité. Le but visé est de promouvoir la vraie culture de la démocratie et des droits de l’homme. Laquelle culture permettra aux individus de mettre en œuvre un projet collectif : la création d’un sens communautaire. Elle entend ainsi renforcer la cohésion sociale, l’entente et la solidarité Pour Yéli Mady Konaté, le réveil Citoyen fasoden lakounou est l’inclusion et non l’exclusion, la participation et non la marginalisation. Il s’agira, au cours des rencontres publiques, de se poser des questions sur la culture et les valeurs, et non des simples questions de procédures. Au premier lieu se trouve la participation active à l’élaboration de conceptions et pratiques de la citoyenneté et non la consommation passive de produit démocratiques.

L’association vise à offrir au citoyen les connaissances et compétences nécessaires à une participation active à la société civile ; créer des possibilités de dialogue et de réflexion, de résolution des conflits, ainsi que de consensus, de communication et d’interaction ; susciter la prise de conscience des droits et responsabilités de chacun, de normes de comportement de valeurs, des question d’éthique et de moralité qui se posent à la collectivité ; encourager les jeunes à prendre des responsabilités.

Pour cela, elle propose des activités dans le contexte de l’éducation à la citoyenneté démocratique qui toucheront directement les thèmes de l’engagement et de la participation des jeunes à la vie démocratique. Des rencontres publiques citoyennes seront organisées pour recenser et débattre des quotidiens des citoyens ; des distributions des tracts sur les grandes artères du pays ; l’organisation des marches, sit-in ou conférence de presse pour dénoncer les injustices et dérives ; la participation aux débats dans les presses écrite et orales.

Y. Sangaré

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here