Chaîne de valeur Karité : les acteurs ouvrent la réflexion sur les perspectives de financement du secteur

80

L’atelier sur la problématique du financement des acteurs de la chaîne de valeur Karité a eu lieu le jeudi 4 août 2016 dans la salle de conférence de la Maison de partenariat Angers-Bamako. L’objectif principal de cet atelier était de créer les bases de la réflexion avec l’ensemble des acteurs notamment les producteurs, les coopératives et les institutions de financements (banques, Institutions de microfinances) opérant dans les quatre (4) régions (Kayes, Koulikoro, Ségou et Sikasso) afin de définir des mécanismes adaptés aux besoins financiers des coopératives des chaines de valeur karité.
Ainsi, il s’agira d’une part de faire un inventaire des besoins en services financiers des coopératives des chaines de valeur du karité et d’autre part un inventaire des produits et services des différentes institutions de financement présentes. L’objectif étant pour les partenaires présents d’avoir une connaissance approfondie des besoins des acteurs et de faire les meilleures propositions adaptées aux besoins des coopératives de chaines de valeur du karité.
À préciser que cet atelier s’inscrit dans le cadre du projet SmAT-Scaling Up, lequel est une initiative soutenue par l’USAÏD dans le cadre du programme de la stratégie de Feed the Future (FtF).
Le Coordinateur national, AgriProFocus, Oudou Bengaly, d’entrée de jeu, notera que ces deux jours d’atelier partenariat public-privé pour le développement de la filière Karité au Mali permettra de promouvoir la gestion participative et durable des parcs de karité à travers la régénération naturelle et l’introduction des variétés améliorées, et de renforcer les capacités des parties prenantes y compris les communautés rurales pauvres et les plates-formes d'innovation mis en place pour une meilleure adaptation aux extrêmes, aux catastrophes climatiques pour le partage des connaissances (y compris les connaissances locales) et Co-apprentissage.
Ainsi, il ajoutera que ce projet permettra également d'accroître le statut social des femmes en veillant à ce qu'elles soient dans des postes de leadership et qu’elles soient fortement impliquées dans les prises de décision. « En outre, au moins 25 coopératives dans les régions de Sikasso, Koulikoro, et Kayes seront enregistrées sous l'initiative de développement durable de l’Alliance Mondiale Karité, dans la perspective de leur donner une plus grande visibilité et un accès plus direct aux marchés régionaux et internationaux. Ces coopératives seront liées à l'association nationale de karité et elle facilitera la certification BIO et BIO SR ainsi que les normes de type ASBI », a-t-il soutenu.
Dans son discours d’ouverture, Mme la Directrice régionale ICCO, Mme Leena Lindqviot, a révélé que le financement des coopératives de la filière Karité se pose avec une grande acuité en dépit de leur immense contribution dans l’économie en général et des ménages ruraux en particulier.
De son point de vue, les problématiques de ce financement revêtent plusieurs formes (internes et externes). « Internes parce qu’elles sont imputables à des facteurs propres aux coopératives et externes parce qu’elles révèlent de l’environnement de financement des PME/PMI dans notre pays ».
Il est à savoir que SmAT-Scaling est un projet de gestion durable des ressources naturelles et de lutte contre la pauvreté dans un contexte de changement et de variabilité climatique financé par le Gouvernement des Etats Unis d’Amérique à travers l’USAID. Il est mis en œuvre par World Agroforestry Centre (ICRAF) en étroite collaboration avec des partenaires internationaux qui sont World Vision (WV), Aga Khan Foundation (AKF), Catholic Relief Services (CRS) ICCO-Coopération, Mali Biocarburant S.A. (MBSA), Near East Fondation (NEF), la Direction Régionale d’Agriculture (DRA), la Direction Régionale de Eaux et Forêts (DREF) et l’Institut d’Économie Rurale (IER). Ces partenaires qui œuvrent dans le domaine humanitaire et du développement sont particulièrement actifs au Mali

Seydou Karamoko KONÉ

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here