Mali : cinq soldats portés disparus après une attaque près de Mopti

110

Une attaque attribuée au groupe jihadiste Ansar Eddine a eu lieu lundi contre l'armée dans la région de Mopti, au centre du Mali. Au moins cinq soldats sont portés disparus depuis.

L’attaque a visé « une de nos positions lundi [8 juillet] entre les localités de Ténenkou et Sévaré. Nous sommes sans nouvelles de cinq de nos soldats », a déclaré une source jointe au ministère de la Défense, ajoutant que les hommes d’Ansar Eddine étaient fortement suspectés d’être les auteurs. Le groupe a notamment revendiqué une attaque meurtrière contre un camp de l’armée à Nampala, le 19 juillet,dans la région de Ségou, qui a fait 17 morts chez les militaires, ainsi que 37 blessés et six soldats portés disparus.

Une autre source militaire a précisé que l’attaque de lundi dans la zone de Ténékou [à quelque 90 km à l’ouest de Mopti, chef-lieu de région, NDLR] avait été précédée d’une embuscade contre des forces maliennes dans la région de Mopti par « des hommes armés » non identifiés.

aBamako