Rendez vous avec Koulouba : ” Le verre est à moitié plein… “, dit Racine THIAM

67

La traditionnelle rencontre entre le directeur de la communication du président de la république M. Racine THIAM et la presse s’est tenue ce mardi 09 Aout 2016 à la Maison de la Presse. Pour ce 7ème numéro, M. THIAM dans son exposé luminaire dit : ” le verre est à moitié plein… ” qui pour lui signifie que la situation est difficile pour nos concitoyens, mais que le pays avance et fait des progrès.

Le directeur de la communication de la présidence affirme aussitôt ” le verre est à moitié plein …” que d’autres commentateurs pourraient dire que donc le verre est à moitié vide. Ce serait leur droit de penser ainsi, mais ce que lui, il a voulu signifier c’est de dire qu’il y a certes des difficultés mais  que des hommes et des femmes dédiés à cette mission sont au travail. Car il est important que les Maliens n’oublient pas d’où ils viennent, dans quel état était le pays à l’élection du président IBK. Mais selon M. THIAM, c’est parce que c’est difficile que les Maliens ont massivement porté leur choix sur le président IBK. Ainsi sur de nombreux fronts le président et son équipe sont à la tâche au bénéfice des Maliens et les résultats sont de plus en plus  visibles, avec les partenaires qui font de plus en plus confiance en notre pays. C’est pourquoi les institutions comme le FMI et la banque mondiale sont satisfaits de la bonne tenue des finances publique et du modèle de gouvernance.

Pour M. THIAM, l’embelli actuel du secteur agricole participe de cette nouvelle dynamique avec ses 15% dans le budget national et les productions qui sont attendues, tout porte à croire que notre pays va récupérer sa position de 1er producteur de coton africain au sud du Sahara. Le retour des investisseurs est désormais une réalité avec de nouvelles usines qui seront bientôt inaugurées, dans ce domaine nous sommes à plus de 300 milliards de nos francs d’investis dans le secteur industriel depuis 3 ans. La réforme de l’armée est fondamentale, elle se poursuit dans la discrétion, secret défense oblige, mais à ce niveau les reformes sont telles que jamais notre pays n’a autant investi pour sa sécurité et la loi de programmation militaire est la plus parfaite des illustrations. Doter l’armée de moyens aériens est de nos jours la préoccupation fondamentale de nos concitoyens, alors de par les réponses de M. THIAM, c’est aussi un des soucis majeurs du président qui a déjà fait ce qu’il faut pour cela, alors l’on attend. En outre le président a promis 20% d’augmentation sur les salaires des fonctionnaires d’ici la fin de son mandat, l’application de cette mesure se poursuit La situation, on l’a compris est difficile mais les efforts qui sont faits vont très vite permettre de résorber la crise, de renouer avec l’accalmie sociale et surtout redonner de l’espoir aux populations pour ce qui est de la capacitation de notre armée.

M. THIAM a raconté une anecdote à propos de l’attitude de certains de nos concitoyens qui ont tendance à ne parler que de ce qui ne va pas dans le pays, souvent ils l’amplifient, selon lui c’est à la suite d’une causerie avec un ancien diplomate qui vit à l’extérieur que cette conclusion a retenu son attention. Celui-ci dit, ne pas comprendre la jeune génération, qui ne parle que de ce qui ne va pas, alors que l’on ne doit parler que du bien de son pays, en tout cas pour lui c’est ce que font les autres.

En répondant aux questions, M. THIAM a davantage apporté des précisions sur un certain nombre de problématiques, tout en abordant de nouvelles préoccupations qui ont été abordées par les confrères. C’est ainsi que l’opération de déguerpissement Ami KANE a été abordée, pour lui cette opération n’est pas liée à un évènement quelconque, c’est une opération qui rentre dans le cadre de la modernisation des infrastructures de notre capitale.

En tout cas pour M. Racine THIAM le pays est en marche malgré les difficultés du quotidien, alors il s’agit pour nous de poursuivre les efforts à tous les compartiments pour faire avancer notre pays.

Youba KONATE


Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here