Mali: tentative de médiation entre la Plateforme et la CMA au sujet de Kidal

136

Au Mali, une nouvelle médiation doit se tenir, cette fois-ci à Bamako, entre la Plateforme et la CMA. Les délégations sont au complet. Les discussions doivent commencer ce dimanche 14 août pour essayer de trouver un terrain d'entente, après les violents affrontements de ces dernières semaines à Kidal.

Objectif de cette médiation : obtenir un cessez-le-feu. Et le faire respecter. Autant dire que la partie est loin d'être gagnée pour le gouvernement malien, à l'initiative de la rencontre.

Car les deux parties impliquées ne sont clairement pas sur la même longueur d'onde. Du côté de la Plateforme, on affirme que ce conflit est communautaire entre Ifoghas et Imghads et qu'il n'y aura pas de cessez-le-feu sans une gestion équitable de la ville de Kidal.

Pour le porte-parole de la Plateforme, Habala Ag Amazata, c'est simple : soit tous les groupes armés sortent de Kidal, soit tout le monde entre. Du côté de la CMA, Almou Ag Mohamed bondit quand on prononce le mot communautaire. « C'est une bataille pour la gestion de la ville, point final », estime-t-il.

Au final, les deux explications sont intimement liées et tout l'enjeu de la médiation va être de concilier au moins temporairement les deux parties, pour permettre ensuite l'installation d'autorités intérimaires et la mise en place des patrouilles conjointes.

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here