Habib Sylla, Président du HCME : « Il n’y a aucun bureau parallèle, ni un autre HCME »

39

Le Président du Haut Conseil des Maliens de l’Extérieur (HCME), Habib Sylla, et le ministre des Maliens de l’extérieur, Dr Abdramane Sylla, ont animé, le lundi 8 août 2016, une conférence de presse. L’objectif était de faire la restitution du premier forum des femmes maliennes de la diaspora tenu la semaine dernière à Bamako. Et, l’occasion était aussi bonne pour donner des éclaircissements sur les amalgames relatifs à la création d’un autre haut conseil des maliens de l’extérieur.

D’entrée de jeu, le Président Habib Sylla a salué le ministre des Maliens de l’extérieur pour sa collaboration franche et l’accompagnement du Gouvernement. Il soulignera que le forum a été une réussite, avant de prendre l’engagement que les recommandations faites par les participants seront transmises à qui de droit.

« le HCME connaît bien sa mission qui est de rassembler tous les Maliens de l’extérieur de façon inclusive, promouvoir leur bien-être et s’assurer de leur implication dans le processus de développement économique, social et culturel du Mali », a-t-il révélé. Concernant la question de la création d’une autre institution, le Président Habib Sylla répliquera qu’ « il ne faut pas faire des amalgames. À la diaspora, il existe plusieurs associations comme l’autorise notre constitution mais pas autant de HCME ». « Je ne suis pas salarié, la plupart des maliens de l’extérieur sont des patriotes et ils s’engagent volontairement à aider ce pays. On était là, précisément au moment des crises de notre pays. Donc évitons les amalgames qui détruisent l’unité des maliens à l’extérieur », a indiqué le Président Sylla.

Au sujet des difficultés que les maliens rencontrent fréquemment à l’extérieur, le Président Habib dira que le HCME mouille le maillot pour les résoudre. Avant d’avertir, que personne ne peut s’improviser du jour au lendemain interlocuteur du HCME ou du Gouvernement du Mali. « Ceux qui veulent trouver leur compte dans une entreprise de déstabilisation du HCME apprendront très vite à leurs dépens que les Maliens de l’extérieur sont des personnes suffisamment averties pour ne pas se laisser distraire par des vendeurs d’illusions qui n’ont aucune emprise sur la réalité », a-t-il laissé entendre.

Le ministre des Maliens de l’extérieur, Dr Abdramane Sylla, pour sa part, s’est voulu légaliste. « Le HCME est et demeure l’organisation faîtière représentative de toute la diaspora malienne sans exclusive » a précisé le ministre Sylla. De même, le ministre a détaillé les efforts que son département déploie pour les maliens à l’extérieur.

Seydou Karamoko KONÉ

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here