Direction nationale de l’urbanisme et de l’habitat: Les agents en sit-in pour réclamer leurs primes impayés depuis six mois

64

A la Direction nationale de l’Urbanisme et de l’Habitat le courant ne passe plus entre les agents de supervision des travaux des logements sociaux et leur chef. Les raisons de ce bras de fer sont entre autres, l’affaire de 60 motos non livrées jusque là et le non payement des primes de terrain des agents depuis six.
Les agents de supervision des travaux de construction des différents chantiers sur les sites des logements sociaux attendent depuis plus de six mois des primes de terrain.
A bout de patience, les techniciens ont décidé d’interpeller la Direction. Malheureusement, celle-ci reste toujours muette comme une carpe.
Selon les organisateurs du sit-in, depuis l’arrivée de Mohamed Lamine Sidibé à la tête de cette structure, les primes n’ont jamais été versées régulièrement. Mieux les montants varient d’un mois à l’autre.
Par exemple disent-ils, un agent qui percevait 100 000 FCFA de primes par mois se trouve avec 50 000 ou 60 000 FCFA sans aucune explication. A cela, il faut ajouter le refus de la Direction de procéder à l’attribution des 60 motos offertes par un opérateur économique pour faciliter les déplacements des agents. Pourtant, la cérémonie officielle de remise des clés de ces motos a été organisée sous la présidence du ministre de tutelle.
Face à cette situation, les agents concernés ont observé un arrêt de travail et décidé le lundi 8 août dernier d’organiser des sit-in dans la cour de la Direction pour attirer l’attention des autorités sur leur cas. Affaire à suivre...

Yaddo

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here