Libération des artères de Bamako : Les femmes de la mouvance présidentielle soutiennent Ami Kane

173

Pour montrer leur totale adhésion à l’opération de déguerpissement en cours initiée par Mme le gouverneur du District de Bamako, les femmes de la convention de la majorité présidentielle (CMP) ont lancé de leur côté les journées de salubrité. C’était le samedi 13 août 2016 en face du cimetière de Lafiabougou en commune 4.
Diawara Fatoumata Touré, dite Lady, présidente des femmes de la CMP et du RPM, déclare que ces journées entrent dans le cadre de la sensibilisation des femmes à jouer leur rôle de citoyenneté, garantes de la propreté, en même temps premières victimes de l’insalubrité.

Les ordures étant sources de maladies dont les femmes et les enfants sont les plus exposés, les femmes de la CMP disent soutenir Mme le gouverneur, Ami Kane dans son combat de déguerpissement des grandes artères de notre capitale. Elles demandent aussi aux autorités de trouver un site pour les déguerpis des voies publiques en général et des femmes détaillantes en particulier.

Les femmes demandent également au gouvernement de trouver une solution définitive aux montagnes d’ordures qui entourent les populations dans certaines communes notamment en face du cimetière de Lafiabougou.

Mme Diawara dira, qu’après le lancement de la présente activité, les femmes feront le tour de toutes les communes du district de Bamako, pour des journées de salubrité.

Mme Doumbia Aminata Koureyssi, conseillère municipale en commune 3, fera savoir qu’Ami Kane est une brave dame, qui doit être soutenue par ses sœurs. Pour l’oratrice ce qui manque de nos jours aux maliens en générale est le sens du civisme et de la culture de la citoyenneté. Pour cela, elle a demandé aux autorités de cultiver le sens de civisme et aux populations maliennes d’accepter de changer de comportement.

« Tout le monde veut et parle du changement, mais personne ne veut qu’il soit atteint par ce changement’’, déplore Mme Doumbia. A ses dires, l’assainissement de Bamako doit être continuel et que l’action en cours ne doit pas du tout s’arrêter.

Il faut rappeler que sur les 70 partis que compte la mouvance présidentielle, seulement 8 partis étaient représentés à ce lancement. Il s’agit des femmes du: RPM, UDD, UMP, FAMA, PSDA, PDM, GAB, et le MIRIA.
Bandiougou Bouaré

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here