Vacances citoyennes 2016 : sous le signe de l’engagement citoyen de la jeunesse

75

Le lancement officiel de cette 7ème édition, couplé à la célébration de la journée internationale de la jeunesse, a eu lieu le vendredi 12 août 2016 à Bandiagara. Ils sont plus de 10.000 jeunes venant de toutes les régions et répartis sur 3 sites à prendre part à ces vacances citoyennes.
Elles visent à éveiller chez les jeunes la culture de la construction citoyenne, de la paix et de la cohésion sociale, à développer en eux le goût des travaux d’intérêt collectif, à renforcer la citoyenneté. Le patriotisme chez les jeunes, la célébration de la Journée internationale de la jeunesse, le rôle de la jeunesse dans la construction citoyenne à travers le brassage interculturel sont aussi des objectifs assignés à ces vacances citoyennes.

Présidé par le Ministre de la jeunesse et de la Construction Citoyenne, M. Amadou KOÏTA, le lancement officiel de la 7ème édition des vacances citoyennes, couplé à la célébration de la Journée internationale de la jeunesse célébrée le 12 août, à travers le monde, s’est déroulé à Bandiagara.
C’était en présence des membres du Secrétariat Général et du Cabinet, des Services centraux et organismes personnalisés de la Jeunesse et de la Construction Citoyenne, des autorités administratives, politiques, traditionnelles et coutumières, des populations de Bandiagara et des jeunes campeurs vêtus aux couleurs nationales.

Le ton des activités a été donné par l’exécution de l’hymne national. La fabrication de briques en ciment (5.000) au profit du foyer des jeunes de Bandiagara, une vaste campagne de reboisement et sur le lavage des mains au savon, des travaux d’assainissement, des conférences débats sur la lutte contre la maladie hémorragique à virus Ebola, le VIH/Sida…sont entre autres activités prévues sur les 3 sites durant la période des vacances citoyennes.

Les activités porteront aussi sur l’information et la sensibilisation des jeunes sur la construction Citoyenne, l’accord pour la paix et la réconciliation, la lutte contre la corruption et la délinquance financière, l’éducation, la culture, l’enseignement de l’esprit patriotique chez les jeunes, la citoyenneté, la circulation routière, la formation sur le code de la route, la santé de la reproduction et le sport.

Dans son mot de bienvenue, la représentante du maire de la commune urbaine de Bandiagara, KONFROU Kadiadia GUINDO, a rappelé que le camp national des vacances citoyennes est un forum d’échanges, un espace de dialogue et aussi un cadre approprié pour parler à la jeunesse et être à son écoute. Selon la représentante du maire, notre pays traverse une phase critique de son histoire et pour cela, il a besoin de tous ses fils, précisément des jeunes.

« Nous allons parcourir le Mali durant ces vacances citoyennes pour aller aux contacts de nos concitoyens de toutes les confessions religieuses et obédiences politiques et idéologiques. Chaque vacancier doit noter ce qu’il aura vu et entendu, car sur chaque parcelle de notre vaste pays se trouvent des enseignements à tirer des hommes, des camarades, de la faune et de la flore.
Soyons conscients de tout ce qu’il nous reste encore à découvrir des riches cultures et vieilles traditions de notre pays. Partageons avec les autres des moments intenses dans le respect de leurs règles et modes de vie. Vivons et donnons aux autres l’espoir et l’envie de vivre », a conseillé le président du CNJ, Mohamed Salia Touré.

Le Ministre de la Jeunesse et de la Construction Citoyenne, M. Amadou KOÏTA, dans son discours de lancement dira que l’organisation des vacances citoyennes s’inscrit dans la vision de son Excellence Ibrahim Boubacar KEITA, Président de la République qui, dans son programme, a fait de la jeunesse un levier important du développement, rappelant que Bandiagara est le condensé de l’équilibre, de la symbiose et du vivre ensemble dont le socle est la tolérance, surtout religieuse et d’opinion. « C’est de cela que le Mali a besoin pour mettre fin définitivement à la crise pour une paix durable », dit-il.
Pour lui, le renouveau du pays passera par la construction citoyenne. Il a offert des équipements sportifs et des matériels d’assainissement aux autorités municipales de Bandiagara, avant de donner le ton des vacances citoyennes en plantant un arbre sous une pluie fine dans un espace vert de l’Amicale des anciens enseignants de Bandiagara, en face du Groupe scolaire Amadou TOLO. Le ministre a remercié les notabilités et les autorités administratives de cette ville culturelle et touristique pour l’accueil des délégations. L’atmosphère était festive avec la présence des masques Dogon et d’autres animateurs.
Source : CCOM/MJCC

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here