Collectif BI-TON : ‘’Ras Bath n’est qu’un symptôme d’un mal plus profond’’

99

Le collectif BI-TON était face à la presse, à la Maison de la presse, ce mercredi 24 août 2016. L’objectif était  d’échanger avec les hommes de médias sur les propositions du collectif pour une sortie de crise au Mali. Actif pour la cause des jeunes, le collectif a abordé le cas Ras Bath. Selon Séga Diarrah (président BI-TON) et ses membres, ‘’Ras Bath n’est qu’un symptôme d’un mal plus profond. Ce mal, c’est celui de l’exclusion’’.

Nous vous proposons l’intégralité du dossier de presse.

I – LES PROPOSITIONS Du COLLECTIF  BI-TON (Bi-ton.org)

  • La publication sans délai des résultats du concours de recrutement des Agents de l’INPS (Institut National de Prévoyance Sociale) du 22 mai 2015

 La  Mise en place d’un observatoire de la  transparence

 L’Observatoire aura pour mission la lutte contre l’ensemble des pratiques condamnables impliquant des responsables politiques, administratifs et syndicaux dans les processus de recrutement et de financement de projets pour les jeunes.

 L’Instauration d’une carte de demandeur d’emploi en faveur des chômeurs (réduction de 70% des frais administratifs) :

L’objectif d’un tel recensement permettra de disposer de données fiables sur l’évolution du marché de l’emploi et d’avoir un contact permanent entre le jeune demandeur d’emploi et l’administration.

Le détenteur d’une carte de demandeur d’emploi sera soumis à des obligations et des devoirs tels que l’obligation de suivre les formations et séminaires proposés par le département de l’Emploi en vue de son insertion ou une reconversion.

En contrepartie, le détenteur de la carte pourra prétendre à des avantages telle que la réduction des frais d’établissement de tout acte administratif  dans le cadre de sa recherche d’emploi (-70% sur taxe du casier judiciaire et du certificat de nationalité …).

  • La préparation  des états généraux de la jeunesse Malienne pour Aout  2017

Les états généraux de la jeunesse malienne seront le rassemblement des acteurs de la société civile et citoyenne issus d’associations, de syndicats et de partis politiques, dans un esprit de coopération et de co-construction dans le but de proposer un projet pour la jeunesse malienne de 2018 à 2023.

Cet événement sans précédent réunira 5000 jeunes du Mali les 21,22 et 23 Août  2016 à Bamako, autour d’une même ambition, construire le Mali de demain.

L’ACTUALITE DES JEUNES

Bi-TON demande à rencontrer le Président de la République avec l’ensemble des acteurs de la société civile pour discuter du problème d’emploi des jeunes

BI-TON publiera dans les jours à venir :

son programme détaillé de développement de l’agriculture malienne

sa proposition d’approche intégrée du développement des entreprises individuelles au Mali

Nous condamnons l’usage excessif de la violence par les forces de l’ordre

Rendons hommage à la victime et demandons l’ouverture d’une enquête indépendante

Nous demandons la libération des jeunes arrêtés

Le cas Ras Bath

Ras Bath n’est qu’un symptôme d’un mal plus profond, Ce mal, c’est celui de l’exclusion. Le système malien  sécurise les insiders au détriment des outsiders. Travail, logements sociaux, financement de projets, mieux vaut être dans la place que de frapper à la porte.

Comment peut-on imaginer que des gens se laissent exclure, économiquement, socialement ou psychologiquement, sans réagir et sans protester ?

En période de crise d’emploi, la réaction est encore plus violente. Ras Bath n’est que la partie émergée et médiatisée de l’iceberg d’une détresse sociale.

Le Collectif BI-TON a déjà alerté les autorités sur le défi de l’emploi des jeunes. Malheureusement, il n’a pas été entendu.

B YALCOUE


Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here