La révision du statut général des fonctionnaires en marche : L’âge à la retraite bientôt augmenté

82

Dans quelques années, l’administration malienne va se trouver confronter à un problème d’agents qualifiés. C’est pourquoi, de sources dignes de foi, il nous est revenu que le ministère en charge de la fonction publique est déjà disposé à prévenir ce manque de ressources humaines au sein de notre administration publique.

En effet, selon nos sources, un projet de loi a été élaboré dans ce sens pour augmenter l’âge de départ à la retraite pour toutes les catégories de la fonction publique. La nouvelle loi va accorder, nous a-t-on dit, deux années supplémentaires aux fonctionnaires expérimentés pour leur permettre d’encadrer la nouvelle génération, qui pêche, semble-t-il, par son incompétence dans le traitement des dossiers. Le problème est surtout récurrent au niveau de l’administration des douanes et des impôts. Selon nos sources, ces services de l’assiette de l’État souffrent le plus du manque d’agents qualifiés. C’est pourquoi, a-t-on appris, certains agents des douanes ont honteusement entrepris une campagne de diffamation à l’encontre de l’actuel Directeur général, Modibo Kane Kéita, l’accusant de vouloir rester à son poste, en tentant de modifier par le truchement de certains cadres, le statut général des fonctionnaires.

Modibo Kane Kéita, comme 27 autres Inspecteurs des douanes, doivent aller à la retraite en fin décembre 2016. Il serait donc concerné par une mesure qui pourrait s’étendre à d’autres agents de la fonction publique, dans la perspective de la relecture.

Le nouveau projet de loi a été élaboré par les techniciens du ministère en charge de la fonction publique. Lesquels ont pris en compte les conclusions des nombreuses réunions interministérielles. A en croire nos sources, le texte a même été envoyé au Secrétariat général du Gouvernement pour être discuté et programmé pour examen en Conseil des ministres. L’article 111 du statut général des fonctionnaires qui fixe l’âge de départ à la retraite à 58, 59, 60 ou 63 respectivement pour les catégories C, B1, B2 et A devrait être porté dans le même ordre à 60, 61, 62 ou 65 pour les mêmes catégories. Voilà ce qui dérange certains cadors de l’administration des douanes visiblement trop pressés de remplacer l’actuel Directeur général. A suivre.

Youssouf Diallo


Africatime

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here