L’Association malienne des revendeurs de cartes de recharge (AMARCR) très remontée contre la société Orange Mali

66

Les responsables de l’Association malienne des revendeurs de carte de recharge étaient face aux hommes de médias le jeudi 25 aout 2016. Au cours de cette rencontre, les membres de ladite association ont souhaité l’élimination de l’exclusivité de la vente des produits Orange que les responsables de la société veulent imposer aux revendeurs de carte de recharge.

Ils demandent aussi la suppression du système de zoning. En outre, il faut retenir que le schéma de la répartition des bénéfices des cartes de recharge et de Nafama établi par Orange se situe comme suit: les partenaires bénéficient de 3%, les demi-grossistes 2% et 5% pour les détaillants. Mais, depuis quelques temps, les demi-grossistes se voient leur marge diminuée de 2 à 1%. Ainsi, l’AMARCR souhaite également le maintien de ces 2% pour les demi-grossistes. A ceci, il faut ajouter aussi le fait que les demi-grossistes n'ont plus la possibilité d’obtenir les produits à hauteur de souhait.

Car selon eux, «de nos jours si un demi-grossiste veut acheter des produits pour la somme de 1 000 000 de FCFA, on lui donne pour 50 000 ou 100 000 FCFA sans explications ». «Nous nous confions à l’AMRTP et à l'Etat malien. Si nécessaire, on va entamer une procédure judiciaire pour être dans nos droits. Car, c’est un contrat qui nous lie à la société Orange Mali» ont-il fait savoir.

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here