Le ministre de la jeunesse et de la construction citoyenne à la rencontre de la jeunesse des régions du nord : ”Nous comptons sur la jeunesse et elle doit compter sur nous”

39

Conformément à la vision du Président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta et sur instruction du Premier ministre, Modibo Kéïta, le Ministre de la jeunesse et de la construction citoyenne, M. Amadou Koïta a rencontré les leaders des associations des jeunes des régions du Nord.

Dans le cadre de ses visites de prise de contact, le Ministre de la Jeunesse et de la construction citoyenne a rencontré le jeudi dernier au Centre TUMAST (Coopérative pour la promotion et la sauvegarde du patrimoine culturel matériel et immobilier Touareg, les leaders des associations des jeunes des régions du Nord. C’était au cours d’une journée de réflexion et d’échanges principalement axée sur la citoyenneté et le civisme.

Aux dires des participants à cette journée, la nomination de Amadou Koïta à la tête de ce département est un espoir pour l’ensemble des jeunes du Mali vu son parcours dans le mouvement estudiantin et dans les différentes associations des jeunes dont il est membre actif. Des opportunités que la jeunesse du Nord peut exploiter pour la résolution de cette crise multidimensionnelle qui secoue le Mali depuis 2012. Pour les jeunes leaders, les autorités actuelles doivent redoubler d’efforts pour la sécurité au Mali car c’est l’ensemble du pays qui est menacé aujourd’hui. Ils ont salué cette initiative louable du ministre Koïta. Ils se disent confiants au Ministre Amadou Koïta pour le rapprochement des différents horizons.

Le Ministre Amadou Koïta a, tout d’abord, remercié les jeunes leaders des régions du Nord pour leur présence massive à cette rencontre au cours de cette journée de réflexion sur un sujet capital, à savoir : la citoyenneté et le civisme.

Le Ministre a appelé les jeunes à se donner afin que chacun puisse apporter sa pierre dans la résolution de cette crise pour l’édification d’un Mali nouveau. Une grande nation malgré sa diversité culturelle qui ne doit pas être source de conflit mais de complémentarité, a indiqué le Ministre de la Jeunesse et de la Construction citoyenne. C’est dans la guerre où il n’y pas de gagnant car l’homme qui se nourrit de céréales mais la guerre se nourrit d’êtres humains.

Avant de poursuivre que la crise du Nord ne trouvera une solution idoine et acceptable que lorsque les jeunes, espoir de la nation, se donneront la main. Dans ce cadre, le Ministre Koïta pense que les jeunes du Mali ont besoin d’être accompagnés pour faire du miracle. Pour preuve, l’apport des jeunes a été considérable dans le processus de dialogue qui a abouti à la signature de l’Accord pour la Paix et la Réconciliation nationale issu du processus d’Alger. De ce fait, il a rassuré les jeunes des régions du Nord de l’appui de son département et de tout le gouvernement avec les moyens disponibles. L’accompagnement de la Direction nationale de la Jeunesse et du Centre national de promotion du Volontariat ne fera pas défaut. Car, a-t-il déclaré, le Président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta et le Premier ministre, M. Modibo Kéïta ont de fortes ambitions pour la jeunesse malienne qui a aussi des ambitions et des préoccupations et le gouvernement doit être porteur de ces ambitions. Car, aujourd’hui, le monde appartient à celui qui a la jeunesse pour sa cause.

Le Ministre Amadou Koïta a informé les jeunes du vote par l’Assemblée nationale d’une loi sur le SNJ (Service National des Jeunes) qui est désormais ouvert à tous les jeunes maliens de 18 à 35 ans. Auparavant, il est destiné aux seuls admis de la fonction publique. Les non-admis de la fonction publique, après leur formation, bénéficieront de l’accompagnement du gouvernement conformément à la vision du Président IBK et sur instruction du Premier ministre Modibo Kéïta.

Aussi, en prélude au Sommet Afrique-France, le forum des jeunes sera organisé à Bamako au cours de laquelle la jeunesse malienne accueillera la jeunesse africaine. Dans ce cadre, il a appelé les jeunes du Mali à créer les conditions nécessaires pour le mieux-être de tous. Avant de terminer, le Ministre de la Jeunesse et de la Construction citoyenne a invité les jeunes leaders à être le relai auprès de leur communauté respective.

Youssouf Sangaré

 


Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here