Journée de reboisement de la Sonatam : Plus de 2500 pieds d’arbres plantés

43

Le vendredi 19 Août 2016, la journée de participation de la SONATAM pour la restauration de la couverture végétale a eu lieu à Sotuba non loin du 3ème Pont de Bamako. Cette journée était placée sous la présidence du Ministre de l’Environnement de l’Assainissement et du Développement Durable, Mme Keita Aida M’Bo. Elle avait à ses côtés le Ministre de l’Industrie, M. Mohamed Aly Ag Ibrahim, le Directeur Général de la SONATAM, Issouf Traoré, la Présidente du Conseil d’Administration (PCA) de la SONATAM, Mme Cissé Mariam Kaidama Sidibé, le Directeur Régional des Eaux et Forêts de Bamako, commandant Ousmane Sidibé entre autres.
Il faut préciser que ces arbres plantés sur une superficie de 15 000m carrés, sont composés de flamboya, d’arbre à étage et le henné.
Le site est entouré par des files de fers barbelés. Le coût total de l’investissement s’élève à huit millions (8 000 000) de FCFA.
Le Ministre de l’Environnement, Mme Keita Aida M’Bo a rappelé que cette activité se situe dans le cadre du lancement de la campagne nationale de reboisement.
« Nous félicitons infiniment la SONATAM qui n’est pas à sa première édition, et nous sollicitions tous les maliens à aller dans ce sens c’est-à-dire planter des arbres, mais aussi les surveiller et les entretenir. Nous avons besoin d’un Mali vert, un Mali qui peut vraiment apporter beaucoup au niveau national et international. C’est notre appel à tous et à toutes », a-t-elle ajouté.
Le Ministre de l’Industrie, Mohamed Ali Ag Ibrahim a pour sa part signalé que cette œuvre de la SONATAM rentre dans le cadre de la vision du Président de la République. Pour lui, c’est un élément de réponse à l’appel du Premier ministre pour un Mali vert. Il a félicité la SONATAM pour avoir mobilisé l’ensemble de son personnel en plus de l’investissement. M. Mohamed Ali Ag Ibrahim a félicité les responsables de la SONATAM pour tout ce qu’ils sont en train de faire pour un Mali vert. C’est pourquoi, il a invité toutes les unités industrielles à faire la même chose que la SONATAM. Il estime que cette société est incontestablement une unité industrielle citoyenne.
Il a rassuré qu’il veillerait à ce que toutes les unités industrielles relevant de son département soient respectueuses de l’environnement pour un développement durable.
La présidente du Conseil d’Administration de la SONATAM, Mme Cissé Mariam Kaidama Sidibé, quant à elle, a remercié les Ministres d’avoir honoré de leur présence cette cérémonie. Pour elle, leur présence témoigne l’importance qu’ils accordent à l’environnement.
Elle a lancé un appel pour que d’autres entreprises accompagnent ce geste qui permet de protéger l’environnement. Elle estime qu’un Mali vert serait la fierté de tous les Maliens. Pour Mme Cissé, chacun doit s’impliquer dans cette œuvre. Elle a particulièrement remercié la Direction Nationale des Eaux et Forêts pour son accompagnement dans le choix des plantes.
Le Directeur Régional des Eaux et Forêts de Bamako, le Commandant Ousmane Sidibé dira que le reboisement est une œuvre citoyenne. Selon lui, il doit intéresser tout le monde et chaque année. A ses dires, à travers ce geste la SONATAM contribue au développement de notre nation.
« L’arbre c’est la vie. Sans arbre il n’y a pas de vie. Celui qui plante un arbre contribue au développement de la nation. La SONATAM nous accompagne tous les ans à réussir notre campagne de reboisement. Ils vont au-delà de nos ententes parfois. La SONATAM fait un reboisement sécurisé avec des fers barbelés, des fers à béton. Cela nous garantit une sécurisation et un mécanisme de suivi. L’entretien est garanti, et les plantes mortes sont remplacées chaque année », a-t-il conclu.
F. Coulibaly

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here