Souleymane S. Sidibé, secrétaire général de l’UPJ : ‘’Les subventions promises par les Etats n’ont pas été respectées’’

28

Au cours de la présentation de son bilan à mi-parcours, le secrétaire général de l’Union Panafricaine de la Jeunesse (UPJ) a déclaré que certains pays membres n’ont pas tenu parole. C’était le 26 août dernier, lors de la conférence de presse organisée à cet effet, en présence de Mohamed Salia Touré, président du Conseil National de la Jeunesse et de son Secrétaire chargé à l’information Djibril Sacko.
Elu Secrétaire général de l’Union Panafricaine de la Jeunesse le 4 novembre 2014 à Johannesburg (Afrique du Sud), Souleymane Satigui Sidibé a présenté un bilan à mi-parcours, à 15 mois de la fin de son mandat.
Cet exercice va permettre à l’UPJ d’informer ses militants à la base, mais aussi et surtout de leur permettre de faire des propositions et suggestions qui peuvent être prises en charge au cours de la deuxième moitié de son mandat.

Au cours de cette conférence, le Secrétaire général, Souleymane Satigui Sidibé, a déploré le non respect des engagements pris par certains Etats membres de l’UPJ.

Toute chose qui joue négativement sur le bon fonctionnement de l’Union. C’est pourquoi, il a lancé un vibrant appel aux pays concernés afin qu’ils honorent leurs engagements.
S’agissant du bilan, le Secrétaire général affirme que l’Union a été au rendez-vous de toutes les rencontres africaines malgré ses maigres moyens.
Le président du Conseil National de la Jeunesse du Mali, Mohamed Salia Touré, s’est joint au Secrétaire général de l’UPJ pour appeler au respect des engagements vis-à-vis de l’UPJ pour une jeunesse panafricaine forte et homogène au sein des Etats.
Drissa Togola

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here