Eliminatoires CAN-2017 : Cheickna Demba demande un rabais du prix des billets

44

Dans le cadre des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2017, les Aigles du Mali affrontent le dimanche 4 septembre Les Ecureuils du Bénin au stade du 26 mars à Yirimadio. Nous avons rencontré le président de L’Union Nationale des Associations des Supporters du Mali (UNASM), Cheickna Demba. Pour donner l’opportunité à plus de Maliens de voir ce match et de remplir le stade, il a demandé à ce que le prix des billets soit revu à la baisse.

En effet, Cheickna Demba sollicite au département de revoir les tickets d’accès au stade à 500, voire 250 FCFA, plutôt que 1.000, 500 FCFA. Cela a l’avantage de permettre au maximum de supporters de faire le déplacement et de soutenir nos Aigles.

Par ailleurs, Cheickna Demba a demandé à la commission d’organisation des matches de consulter comme elle le faisait auparavant l’UNASM, pour recueillir ses avis.

Aussi, Demba a demandé l’appui des autorités pour doter l’UNASM de cars pour faciliter leur déplacement. Car, dit –il, ils sont souvent obligés de faire recours aux SOTRAMA ou aux camions militaires pour assurer le déplacement.

Il dit brandir un carton rouge à l’endroit des sociétés minières établies dans notre pays. Ces sociétés sont à mesure de payer des tickets pour leurs employeurs et même pour les supporters, afin que ceux-ci aillent suivre les matchs comme ça se fait dans certains pays.

Pour l’orateur, à chaque match, le secteur financier, plus particulièrement les banques, doivent pouvoir payer un quota de tickets à des supporters qui sont dans leur propre service.

A l’endroit de l’entraineur français Didier Deschamps, le vice-président de l’UNASM demande de ne plus retenir nos joueurs binationaux comme ce fut le cas pour N’Golo Kanté, Ousmane Dembélé, Djibril Sidibé. Il pense que trop c’est trop et menace Deschamps en disant que s’il ne fait pas attention, ces différents matchs ne seront pas regardés au Mali.

Pour Cheickna Demba, l’UNASM dont le siège au stade Mamadou Konaté, a été créée en 2008, et travaille en collaboration avec le ministère du sport, et la fédération malienne de football. Son objectif est de supporter l’ensemble des couches sportives du Mali en cas de compétition.

Parlant des violences dans nos stades, UNASM a appelé ses camarades à bannir la violence le jour du match Mali-Benin.

Le jour du match, il a demandé aux supporters maliens de se lever pour aller saluer les supporters Béninois, cela comme veut la tradition au Mali, en bon ‘’Diatigui’’.

Pour Demba, les supporters doivent prouver que notre pays est fréquentable, qu’il est sécurisé, contrairement à ce qui se dit à travers le monde. Il les a demandés de collaborer avec nos forces de l’ordre, qui sont aussi quelque part des supporters. Il a reconnu que notre pays commence à avoir des niveaux dans plusieurs disciplines sportives, notamment le football et basket-ball.

Pour lui de nos jours, le Mali a une équipe très compétitive, et a prédit que le Mali gagnera dimanche, 2 à 0 face au Benin. Quel qu’en soit le score, il a demandé aux supporters de ne pas se laisser emporter dans la mesure où les deux équipes sont d’ailleurs déjà qualifiées.

Bandiougou BOUARE

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here