CAN 2017, Mali-Bénin : Aigles, pour parachever le travail

155

La sélection nationale est décidée à gagner contre les Ecureuils, dimanche, pour terminer en tête de la poule et faire honneur à son statut

Déjà qualifié pour la phase finale, le Mali accueille le Bénin dimanche au stade du 26 Mars pour le compte de la dernière journée des éliminatoires. Pour les Aigles, l’enjeu de cette rencontre est de gagner et terminer en tête de la poule. Certes, un nul peut suffire à la sélection nationale pour garder la tête du peloton, mais étant donné que le Bénin peut également terminer premier en cas de victoire, les protégés d’Alain Giresse se doivent de gagner pour rassurer les supporters. En plus, comme l’a dit le sélectionneur national lors de sa traditionnelle conférence de presse d’avant-match, cette confrontation avec les Ecureuils du Bénin sera un grand test dans la perspective des éliminatoires de la Coupe du monde 2018, Zone Afrique.

Si l’explication est donc importante pour les Béninois, elle l’est aussi pour les Aigles qui ont besoin de gagner pour se rassurer et surtout, prouver qu’ils méritent de terminer premiers de cette poule. Comme lors des précédentes journées, le sélectionneur national, Alain Giresse et son adjoint Amadou Pathé Diallo, ont respecté la tradition en se prêtant hier aux questions de la presse. Le premier sujet abordé par le technicien français a été l’effectif qui a encore subi des changements pour diverses raisons. «C’est avec un groupe remanié que nous disputerons cette dernière journée des éliminatoires.

Il y a des absents qui ont été remplacés par des jeunes que l’on suivait depuis quelques temps. Ces jeunes profitent ainsi de l’occasion pour découvrir le groupe», dira le technicien des Aigles. «Par rapport à la liste des absents, nous enregistrons les absences de Modibo Maïga qui s’est trouvé dans un problème de transactions, Cheick Diabaté que nous n’avons pas pu joindre et Samba Sow qui s’est blessé. Tous ces joueurs seront donc absents dimanche», expliquera Alain Giresse. «Le Mali est déjà qualifié, mais les joueurs doivent avoir le désir et la volonté de gagner pour terminer sur une note positive. Quant aux nouveaux ils doivent démontrer individuellement qu’ils sont aptes de faire partir du groupe», ajoutera le sélectionneur national.

Le capitaine des Aigles, Yacouba Sylla abondera dans le même sens en insistant sur la détermination du groupe à poursuivre son parcours sans faute. «Tout le monde est motivé, notre objectif est de terminer invaincu de cette phase de poule des éliminatoires, martèlera le milieu de terrain. Nous voulions terminer premiers pour être tête de série lors de la phase finale», renchérira Yacouba Sylla, avant d’inviter les supporters à venir massivement au terrain dimanche pour supporter l’équipe.

Le capitaine des Aigles évoquera ensuite les conditions de vie du groupe à Kabala, un sujet qui a soulevé la polémique suite aux propos tenus la semaine dernière par Alain Giresse. «On est convaincu que le peuple malien sera toujours là pour nous soutenir, nous en avons besoin pour ce dernier match des éliminatoires mais surtout pour les grandes échéances à venir notamment le match contre la Côte d’Ivoire, comptant pour la première journée des éliminatoires du Mondial. Par rapport aux conditions de vie à Kabala, des efforts ont été faits et on ne se plaint pas», témoignera Yacouba Sylla.

Son co-équipier, Sambou Yattabaré dira que le Mali est qualifié mais que les éliminatoires sont loin d’être terminées. «Nous nous sommes déjà qualifiés, c’est bien, mais les éliminatoires ne sont pas fini, loin s’en faut. Bientôt il y aura les éliminatoires du Mondial. Pour le match de dimanche, on fera tout pour gagner et terminer premier de notre poule.

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here