CESC : Le président à l’écoute de l’UJMAM et de Pulaaku

119

Le président du Conseil économique, social et culturel, Dr. Boulkassoum Haïdara, a successivement reçu en audience jeudi dernier, au siège de l’institution, l’Union des jeunes musulmans du Mali (UJMAM) et la coordination des associations Pulaaku.

L’Union nationale des jeunes musulmans du Mali (UJMAM), conduite par son président Mohamed Macky Bah, a été la première organisation reçue ce 1er septembre par le président du CESC. Elle était venue solliciter l’accompagnement de l’institution dans la mise œuvre des recommandations issues de l’atelier de validation sur l’insertion socio-professionnelle des arabisants, conjointement organisé en août 2015 par le ministère de la l’Emploi et de la Formation professionnelle et l’UJMAM.

Pour le président de l’UJMAM, l’Etat doit prendre en compte dans la politique nationale de l’emploi les détenteurs de diplômes arabophones pour mettre fin à une forme d’injustice sociale. “Tout comme cela a été fait au niveau du ministère l’Education”, a-t-il affirmé. Il a insisté sur la nécessité d’une cellule consacrée à la formation professionnelle des arabophones.

Le président du CESC, Dr. Boulkassoum Haïdara, a félicité l’UJMAM pour le rôle déterminant qu’elle a joué pendant la crise et surtout tout ce qu’elle est en train de faire dans la sensibilisation des jeunes contre l’extrémisme violent et autres déviations. Il a rappelé que la question de l’emploi est transversale, voire générale.

La coordination des associations Pulaaku, avec à sa tête le Pr. Aliou Nouhoum Diallo, a été le second groupe reçu par le patron du Conseil économique, social et culturel.

Le Pr. Diallo a informé le président Haïdara de la mise en place de la coordination des associations peules. Il en est le coordonnateur. Il a ensuite fait un tour horizon de la situation sécuritaire dans le septentrion du Mali et surtout de la difficile cohabitation des Peuls avec certaines communautés à l’origine de plusieurs conflits.

Le président du CESC s’est dit sensible à tous les problèmes évoqués par ses visiteurs du jour. Il a instruit les commissions en charge de ces différentes questions de statuer dans un bref délai.

Baba B. Cissé

C/COM-CESC

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here