Cabale contre l’Honorable Yacouba Traoré : Et si le RPM pouvait se méfier des dissensions …

89

Soutenir les actions du gouvernement à travers le projet du président de la République IBK, est devenu un crime dans notre pays, notamment pour les cadres du parti du tisserand (RPM). C’est dans cet esprit de patriotisme que l’Honorable Yacouba Traoré élu à Ségou sous les couleurs du RPM qui répond partout où le besoin se fait sentir est victime de sa notoriété par  certaines personnes malintentionnées, tapies dans l’ombre.  C’est ce qui ressort de notre profonde investigation.

Qui ne se souvient pas du fabuleux malentendu qui s’est produit entre les cadres du parti du tisserand, de la majorité présidentielle plus précisément le RPM lors de la précédente rentrée parlementaire ?

Cette méprise avait été commanditée par certains journaux de la place indexant ainsi le clan du secrétaire général Bocary Tréta comme principal agitateur de ce scénario. N’eût été la clairvoyance de certains hommes expérimentés, le pire allait arriver.

Pour preuve, lors de la rencontre des militants des communes V et VI, le secrétaire général n’a pas mâché ses mots. Il  s’est exprimé en ces termes  « Le RPM a 79 députés à l’Assemblée nationale, soit la majorité absolue. La majorité présidentielle compte 126 députés contre 21 pour l’opposition. Mais on apprend des choses dans la presse qui nous poussent à se demander où se trouvent les 126 députés de la majorité présidentielle ? On ne les sent pas ; on a l’impression que le pays appartient au reste des 22% de la population. ». il Poursuivra : « A partir d’aujourd’hui, on ne se laissera pas trimbaler par l’opposition », avant de conclure seul le RPM fera réélire IBK en 2018.  

Selon nos sources, ce mouvement avait pour mission de faire l’éloge du secrétaire général récemment limogé du ministère du développement rural afin d’occuper le poste du premier ministre. C’est pourquoi il n’est pas rare de voir des tirs croisés par certains médias de la place contre le maitre de la primature.

Et pour arriver à ses fins, il fallait d’abord intimider ceux ayant soutenu confortablement la candidature du président IBK lors de l’élection présidentielle et tous ceux qui sifflent dans la même trompette avec le mentor de l’Assemblée de l’Assemblée Nationale.

Pour mieux faire, il fallait affaiblir, nuire la popularité de certains cadres à la faveur du bouillant secrétaire général pour la succession d’IBK, c’est-à-dire occuper le poste du président du parti lors du prochain congrès qui a été reporté.

Pourquoi doivent-ils s’unir ?

De sources concordances, en prélude de la rentrée parlementaire d’octobre 2016, certains élus sont déjà à l’œuvre pour conserver leur fauteuil. C’est pourquoi il n’est pas rare de voir des rencontres nocturnes, missions clandestines, rien que pour  faire plaisir aux yeux de  Koulouba.

Cependant, selon les mêmes sources, certains partis de la mouvance présidentielle seraient déjà sur le chemin de départ tandis que d’autres ont déjà claqué la porte tout simplement parce qu’ils se sentent  lésés.

Actualité oblige, pour soigner l’image du parti, il est fort possible et même nécessaire de laver le linge sale en famille avant qu’il ne soit trop tard dans le but de rétablir la confiance et recoudre le tissu social comme précédemment relaté par le locataire de Koulouba lors de la campagne de l’élection présidentielle de 2013.

Soutenir les actions du gouvernement

Depuis un certain temps, de fausses rumeurs circulent par certaines personnes malintentionnées tapies dans l’ombre, tendant à nuire non seulement les  cadres du parti RPM, mais aussi  ceux réunis  autour du président de la République IBK pour soutenir les actions du gouvernement au profit du développement économique du pays.

Soutenir est-il un crime ?

Depuis  quand soutenir les bonnes  actions  est devenu un crime, si ce n’est pas dans un pays comme le nôtre, où le népotisme, l’égoïsme,  ont pris le dessus ? Cela est normal parce que pour mettre quelque chose entre les dents, il vaut mieux vomir.

De quoi s’agit-il ?

Pourquoi ne pas le dire ? Injustement écarté de la tête de la commission des Transports et de l’habitat dont il est spécialiste, l’Honorable Yacouba Traoré élu de Ségou élu sous les couleurs du RPM, est victime de sa magnifique notoriété, parce qu’il soutient les actions du gouvernement plus singulièrement le président IBK.

Selon nos sources, le parlementaire,  depuis un certain temps, reçoit  des coups au sein de sa propre formation politique tout simplement parce qu’il soutient les actions de la première dame, c’est-à-dire Madame Keita Aminata Maïga, épouse du chef de l’Etat, et aussi, parce qu’il est rassembleur. Quel égoïsme ! Depuis quand rassembler les jeunes est condamné ?

C’est dans cet esprit de patriotisme et d’humanisme que l’élu de Ségou qui répond partout où le besoin se fait sentir, est victime des intrus.

Tapis dans l’ombre, ceux-ci jurent à tout prix, de mettre en cause le deuxième mandat du président IBK. Et pour ce faire, il faut non créer des désaccords au sein du parti, mais  abattre toute organisation qui ose lever la voix  pour soutenir le Président IBK. C’est tout ce qui explique cette cabale.  Quelle ironie !

En tous cas, ce que nous pouvons dire, c’est que tôt ou tard, la vérité finira par triompher. D’ici là, taisez- vous  si vous n’avez rien à dire !

Nous y reviendront

Yacouba Dembélé


Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here