Soumaïla Cissé à propos des 500 millions du chef de file de l’opposition : ‘’Je n’ai reçu à ce jour, aucun rotin de ce montant’’

84

Profitant de l’espace de la conférence de presse de l’opposition organisée le samedi 03 septembre à la Maison de la Presse, le chef de file de l’opposition, Soumaïla Cissé, a coupé court aux rumeurs attestant qu’il a reçu la bagatelle de 500 millions pour son fonctionnement. « Je n’ai reçu aucun rotin venant du pouvoir », a-t-il dit.

A en croire Monsieur Cissé, la loi instituant le chef de file de l’opposition a été votée en mars 2015 et il a été désigné en juin comme chef de file de l’opposition. « Après ma désignation, c’est le Ministre des Finances qui a signifié qu’un montant de 500 millions FCFA est alloué comme budget de fonctionnement du chef de fil de l’opposition. Et depuis, tout ce qui se dit n’est que rumeur. Pour le moment, je n’ai reçu aucun pépin venant du pouvoir ». Par ces mots, l’honorable Cissé coupe court aux supputations et autres commentaires distillés dans la presse.

Selon le chef de file de l’opposition, ladite somme n’est pas un salaire pour lui, mais, comme toutes les autres institutions de la République, les 500 millions doivent servir pour le fonctionnement de cette nouvelle entité initiée par le Président de la République.

Le patron de l’opposition s’offusque que cette somme, qui est pourtant insignifiante comparée à celle du Président de l’Assemblée Nationale, du Premier ministre ou du Président de la République, soit l’objet de tous les commentaires. Il explique que le Président de la République a environ un milliard 800 millions de nos francs par an, le Président de l’Assemblée Nationale 30 millions par mois et le premier ministre 75 millions par mois. Pis, ajoute t-il, ils n’ont de compte à rendre à personne. Or, pour le chef de fil de l’opposition, cette somme servira à la mise en place d’un siège, à son fonctionnement, à l’achat de voitures pour des sorties, au paiement des collaborateurs, de l’eau et l’électricité. « Et elle peut être contrôlée par le Vérificateur Général. Malheureusement, personne ne s’acharne contre la somme de ceux-ci mais, pour le chef de file de l’opposition, cela est un problème », a regretté l’honorable Cissé.

D.Togola


Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here