Ce jour-là : le 7 septembre 1997, Mobutu s’éteint loin du Zaïre

88

Le maréchal Mobutu n'aura pas survécu à la perte de son pays en mai 1997. Il s'éteint en exil au Maroc à la suite d'un cancer. Sa mort et son enterrement se font dans une discrétion qui contraste fort avec l'exercice du pouvoir qui le caractérisait.

Loin, très loin des bords du fleuve Congo et de sa ville natale de Lisala, le maréchal-fondateur zaïrois, désormais en exil, rend son dernier souffle le 7 septembre 1997 sur les côtes marocaines à Rabat. Mobutu n’aura pas fait long feu après la perte de « son pays ».

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here