Sensibilisation des jeunes maliens: ‘’L’instant thé’’ pour donner une autre image aux grins

38

Faire des grins le creuset de la refondation de la société via des actions novatrices et des projets rénovant, créer une dynamique de prise de conscience des jeunes, de leur rôle dans le développement de la culture de la paix et de la réconciliation, de leur quartier et de leur commune sont, entre autres, les objectifs de cette nouvelle émission de téléréalité ‘’l’instant Thé’’ qui a été lancé le jeudi 01 septembre 2016 au musée national du Mali devant un parterre de jeunes leaders.

Le grin qui est l’un des éléments majeurs qui structure la vie de la jeunesse malienne peut être utilisée comme levier pour impulser le changement, note l’initiatrice de l’émission Mantchini Traoré. Selon elle, les membres du grin peuvent être considérés comme un noyau de la communauté au sens où ses éléments peuvent être représentatifs du quartier et ou de la commune d’où ils viennent.

« La prise de conscience du grin de sa responsabilité dans le changement peut avoir un effet positif et multiplicateur dans les familles, le quartier et même la commune. », souligne Mantchini Traoré, avant d’ajouter que cette nouvelle émission de téléréalité contribue à l’émergence d’une citoyenneté pour le développement, la culture de la paix et la réconciliation tout en amenant la population à être l’acteur principal de l’amélioration de sa condition de vie. Selon l’initiatrice de l’émission l’instant Thé, il faut ramener chaque citoyen à prendre conscience de l’importance de son rôle dans ce processus afin qu’ils en deviennent des acteurs à part entière. Et la jeunesse qui représente l’avenir d’un pays, de son avis, a un rôle essentiel à jouer.

Elle a annoncé que cette première saison de l’émission mettra en prise 8 grins de Bamako et de Ségou. Chaque grin doit proposer un projet d’intérêt général pour le développement de son quartier ou de sa commune, ce projet peut être un projet existant mais non valorisé, abandonné ou un nouveau projet, explique-t-elle. Chaque groupe doit élaborer son projet et mobiliser la population autour tout en mobilisant une partie des fonds (nature ou numéraire) pour la réalisation du projet. Mantchini Traoré a fait savoir qu’il y aura une rubrique dans l’émission le ‘’Défi de la semaine’’ dans laquelle les groupes aborderont sous différents angles les problématiques qui devraient êtres des préoccupations pour les jeunes comme la paix et la réconciliation, la citoyenneté, le civisme etc.

Concernant le choix des groupes, elle a signalé qu’un appel à candidature sera lancé entre les grins de Bamako et de Ségou a l’issu duquel le jury procédera à une présélection sur la base des dossiers et sélectionneront 20 grins. Les 20 gris retenus présenteront leur projet devant le jury qui en choisira 8 qui engagerons les débats. Pendants huit longues semaines, les téléspectateurs de l’Office de Radiodiffusion Télévision du Mali (ORTM) départageront les 8 groupes via leur vote. Notons que La première émission sera diffusée en janvier 2017 sur ORTM.

Moussa Samba Diallo

aBamako