Modibo Sidibé: nous devons avoir au Mali «un véritable choc de gouvernance»

69

« La situation au centre du Mali me coupe le sommeil, mais je suis sûr que nous trouverons une réponse adéquate », a déclaré le 4 septembre 2016 le président malien Ibrahim Boubacar Keita. De fait, dans la région de Mopti, les attaques meurtrières de la rébellion se multiplient. Comment réagit l’opposition à Bamako ? Modibo Sidibé a été Premier ministre pendant quatre ans, de 2007 à 2011. En 2013, il s’est présenté à la présidentielle. Aujourd'hui, il préside les Forces alternatives pour le renouveau et l’émergence (FARE).

Voilà trois ans que le président Ibrahim Boubacar Keïta est au pouvoir. Quel bilan faites-vous de son action ?

Modibo Sidibé : Notre appréciation, c’est que ces trois ans n’ont pas du tout correspondu à ce qu’on attendait pour notre pays. Il n’y a pas eu de projets politiques, il n’y a pas eu de vision, donc de direction du pays. Par conséquent, tout ce que nous vivons aujourd’hui en tant que mauvaise gouvernance, c’est dû à cela. La situation n’a pas cessé de se dégrader dans le nord du pays, cela a atteint le sud du pays et l’est du pays, et maintenant cela s’étale lâchement dans le centre du pays.

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here