Dialogue social: IBK marque le pas du réveil

100

Le vendredi 17 septembre 2016, le Président de la République Ibrahim Boubacar KEITA a reçu, tour à tour, les regroupements politiques membres de la Majorité présidentielle (RPM, Adéma, ASMA, APM) et la délégation de l'UNTM. Le Samedi, il a accordé une audience à la délégation de la CSTM. Lesdites audiences avaient commencé, on s'en souvient, avec le chef de file de l'opposition et sa délégation, tout comme IBK a reçu des membres qui ont fait dos à la majorité comme Oumar Mariko (SADI) sans oublier les centristes dont Zoumana Sako. Et la liste n'est close. Il n'est jamais trop tard pour bien faire, dit l'adage. IBK semble se départir de " la famille " pour " l'honneur du Mali " et le " bonheur des Maliens " qui étaient foulés aux calendes grecques. Va-t-il vers les concertations nationales ?
Le Mali qui se retrouve enfin ? C'est le plus beau cadeau que le Président IBK pourrait et devrait offrir aux Maliens après tant d'années de peines et de souffrances, notamment depuis 2012. Les appels de l'opposition et du collectif MALIKO pour des concertations nationales devraient être entendus par le Chef de l'Etat en ce sens que l'accord pour la paix issu des pourparlers d'Alger le recommande. Et c'est l'issue incontournable pour un accord de paix, enfin pour une paix véritable et durable voire définitive.
En tout cas, comme on le dit, chaque fois que les Maliens se sont retrouvés, le succès a été total. Le temps des divergences et des adversités infructueuses est révolus. Le RPM seul ne peut rien et a d'ailleurs fortement montré ses limites au sein d'une majorité qui vole en éclat. Le Mali se fera sans doute avec l'ensemble des Maliens. IBK n'a pas le choix, l'opposition encore moins. C'est à ce prix que nous répondrons présents dans le concert des grandes Nations.
A bon entendeur salut!

Mamadou DABO

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here