Limogeage de Tieman Hubert Coulibaly et soutien au Président IBK : L’alliance des forces démocratiques AFD-Mali reste intacte!

124

L’hôtel Colombus a servi de cadre, le samedi 17 septembre 2016 pour la tenue d’une conférence de presse par l’alliance des forces démocratiques pour le Mali (AFD-Mali). Une conférence de presse qui avait pour raison de couper court une rumeur qui circule sur le limogeage de Tieman Hubert Coulibaly du gouvernement. Au présidium, on notait la présence, entre autres du Dr Modibo Soumaré (RUP), M.Kalifa Diarra (PSD), M.Tamba Bagayoko (MDD), Dr Almoubarak (AMAT), Eric Diallo(RDD) et Brehima Selimana (UDD).

Force est de reconnaitre que le départ du gouvernement de Tieman H Coulibaly continue de susciter des supputations. D’aucuns affirment que ce départ serait lié à un différend  entre lui et Soumeylou Boubeye  Maïga, le nouveau secrétaire général de la présidence. D’autres l’attribuent  aux multiples  revers subis par les Famas lors des récentes attaques que  notre pays a subies. Le regroupement politique auquel appartient le parti de l’ancien ministre de la Défense a décidé donc de briser le silence pour préciser sa position par rapport à cette éviction spontanée de leur camarade du gouvernement. Cela à travers une conférence de presse, tenue le samedi 17 septembre, dans la matinée à l’hôtel ‘’Colombus’’ de Bamako.

D’entrée de jeu, le porte-parole du regroupement l’AFD-Mali, Dr Modibo Soumaré a tenu à lever toute ambiguïté : « Le départ de Tièman est un choix du président IBK, il appartient au président de la République de choisir ou de limoger un ministre ». De ce fait, seuls le président de la République et le Premier ministre peuvent, s’ donner des précisions sur les  raisons du limogeage de Tièman Hubert Coulibaly.

Toujours, selon le porte de l’AFD-Mali, le passage de leur camarade Tieman aux différents gouvernements a été salutaire à plus d’un titre. « La présence de Tièman au gouvernement a été couronné par beaucoup de prouesses » a-t-il affirmé, avant de rappeler que le président  de l’AFD-Mali a  beaucoup travaillé pour l’amélioration de l’équipement des militaires, la galvanisation des troupes à partir de la vision du président IBK, au moment où  ils étaient habitués à des replis tactiques incessants.

Le conférencier n’a pas manqué de mettre, à l’actif du ministre sortant, la victoire de l’armée malienne dans la forêt du Ouagadou face à des combattants terroristes, lourdement armés. Par la suite, Dr Soumaré a mis à l’actif de Tièman Hubert Coulibaly la mise en place du Cadastre en République du Mali, lorsqu’il assumait les fonctiond de ministre  du Domaine public et des Affaires foncières.

Dans une déclaration commune lue à l’attention de l’auditoire, Dr Soumaré  a rappelé que AFD-Mali est constituée de 18 formations politiques et d’associations au sein de la majorité présidentielle avant de  réaffirmé que l’alliance prend acte du départ du gouvernement de son président, Tieman Hubert Coulibaly tout en maintenant son  soutien au président de la République.

Il a informé que l’alliance félicite son président Thieman H Coulibaly pour le travail abattu au sein du gouvernement, singulièrement à la tête du département de la Défense et des Anciens combattants. « L’armée malienne mérite toute notre attention en tout temps, surtout en ces périodes si troubles de la vie de la nation » a-t-il  précisé. Il en appellera à une union sacrée autour de notre armée, à une franche collaboration, pour une meilleure communication entre les communautés et celle-ci afin de traquer les apatrides jusque dans leurs derniers retranchements, a-t-il conclu.

A la question relative au bilan des trois ans d’IBK a la magistrature suprême, le porte-parole déclare «  Nous refusons de faire un bilan précipité » avant d’ajouter qu’il faut attendre 2018 pour faire un bilan exhaustif.

Auparavant, une minute de silence a été observée à l’honneur des soldats tombés sur le champ de bataille et à la mémoire de Sada  Samaké, Ex ministre de la Sécurité intérieur et de la protection civile, dont la nouvelle du décès s’était propagée avant la tenue de la  conférence.

                                                                                                            Par Moïse Keïta


Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here