NORD (1) : La Plateforme saisit des équipements militaires destinés à la CMA

130

L’aide humanitaire et le ravitaillement qui vient de Gao, passe d’abord par les check-points de la Plateforme, qui fouillent systématiquement tous les véhicules. “Dernièrement, ils sont tombés sur un chargement de talkies walkies militaires qui était destiné à la CMA, et ont intercepté la cargaison. Ça a augmenté le risque pour les transporteurs qui véhiculent des choses à destination de la CMA, ils sont stoppés, vidés de leur chargement et retournés sur Gao”, ajoute cette même source.

NORD (2) : Des combattants de la CMA portés disparus

Lundi 12 septembre, quelques combattants de la CMA sont partis en éclaireur, à moto, pour inspecter les environs, ils ont été capturés et on est sans nouvelles depuis, “il paraît qu’ils ont été abattus”, rapporte un habitant. La libre circulation des personnes est néanmoins possible, mais les gens très proches de la CMA, eux, ne peuvent pas voyager au risque d’être fait prisonnier. “Un collègue qui devait voyager à Gao n’a pas pu y aller, car sa famille est très impliquée du côté de la CMA notamment dans les affrontements”, explique un employé d’une ONG.

NORD (3) : Accord secret entre Gamou et le nouveau groupe armé

“Ils ont signé des accords avec Gamou pour avoir des postes clés dans la gestion de la région de Ménaka où ils se sont retirés. Ils ont même signé des protocoles d’accord secrets. Pour le moment ils n’en parlent pas officiellement mais quand même il y a eu un rapprochement. A Ménaka, en réalité c’est la Plateforme qui domine, même le gouverneur a été nommé sur leur proposition, donc ils ont approché les fondateurs du MSA dans ce sens, pour pouvoir affaiblir la CMA politiquement et militairement, renforcer leur rang et partager la gestion des autorités intérimaires avec eux”, ajoute-t-il.

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here