Industrie du ciment : Le Mali disposera bientôt d’une seconde usine

201

Bientôt une nouvelle unité industrielle d’une capacité de production de plus de 5 000 tonnes de ciment par jour, sera réalisée à GUINBANE, cercle de DIEMA, par la société Gaia Equity LTD. Le coût du projet est estimé à de plus de 330 millions de dollars US soit 200 milliards FCFA.

Le développement industriel est en marche dans notre pays. Un gigantesque projet de construction d’une unité de cimenterie vient d’être concrétisé par la signature du protocole d’accord ainsi que de la convention d’établissement entre le gouvernement du Mali et les responsables de la société Gaia Equity LTD. Un projet est co-piloté par des investisseurs de quatre pays à savoir : la Chine, l’Inde, l‘Arabie Saoudite et la Palestine.

La cérémonie de signature desdits documents a eu lieu, le vendredi 16 septembre 2016, sous la houlette du ministre du développement industriel, Mohamed Ali Ag Ibrahim qui avait à ses côtés le  Directeur de la société Gaia Equity LTDKenneth Joseph Kinsella, du  co-Directeur de la société, M.Tarek Selim Kadadaet le représentant de la société SINOMA M. Li Yong.Le début des travaux de construction de cette nouvelle usine est attendu dans les tous prochains jours.

La nouvelle cimenterie de GUINBANE qui sera la 2ème  unité de cimenterie intégrée dans la région de Kayes après celle de « Diamond Cement » dans le cercle de Bafoulabé, est un gigantesque projet qui va coûter à la société Gaia Equity LTD la bagatelle de plus de 330 millions de dollars US soit 200 milliards FCFA. La capacité annuelle de production de l’usine est estimée à 3 millions de tonnes de ciment par an soit plus 5000 tonnes par jour et devra réduire considérablement l’importation du ciment dans notre pays qui est évalué à plus de 3 millions de tonnes par an. Aussi, elle permettra sans doute de jouer, par le jeu de la concurrence, sur le coût jusqu’à présent très élevé, malgré la présence d’autres cimenteriesSelon les responsables de la société Gaia Equity LTD, l’usine va créer plus de 450 emplois directs et 700 emplois indirects.

En remerciant les autorités maliennes pour leur implication et leur adhésion au projet de construction de cette nouvelle cimenterie, les investisseurs ont tous déclaré que le Mali est un champ fertile pour leurs investissements et une   destination sûre.

Quant au ministre du Développement Industriel, M. Mohamed Ali Ag Ibrahim, il dira que la construction de la nouvelle unité industrielle du secteur du ciment  participe à la mise en œuvre de la politique malienne qui prévoit l’implantation de nouveaux projets d’investissements au niveau d’au moins cinq filières hautement prioritaires dont celles des matériaux de construction. Pour le ministre, la cimenterie de Guinbane concrétise avec force la volonté politique des autorités maliennes de faire du développement industriel le vecteur de la croissance économique du pays et s’inscrit en droite ligne avec la vision du Président IBK pour le renforcement de notre parc industriel, la valorisation de nos matières premières et, surtout, la promotion de l’emploi et la lutte contre la pauvreté.

Daniel KOURIBA


Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here