Leadership de l’opposition : Modibo Sidibé abjure Soumaïla Cissé

61

La guerre de leadership bat son plein dans l’opposition. Modibo Sidibé des Fare dénie le leadership de Soumaïla Cissé de l’URD, officiellement chef de file de l’opposition.

L’opposition malienne est loin d’être un bloc homogène. En témoignent les faits et gestes de ses leaders. Pour comprendre le climat délétère en son sein, il suffit de discuter séparément avec ses acteurs. Le cas le plus frappant est le rapport difficile entre le chef de file de l’opposition, Soumaïla Cissé, et Modibo Sidibé. Dernier avatar de cette guerre de leadership la question d’une concertation nationale sur la crise.

Dans une interview accordée à RFI la semaine dernière, M. Sidibé a réitéré sa proposition de voir un “souffle politique qui ne peut venir que d’une véritable discussion, d’un dialogue national véritable et refondateur”.

Mais, à la question de savoir s’il demande la même chose que son collègue opposant Soumaïla Cissé, le président des Fare a rué dans les brancards : “Je ne dis pas exactement la même chose que Soumaïla Cissé pour la bonne raison que ça c’est une démarche que les Fare ont proposée dès le lendemain de l’arrivée au pouvoir du président Ibrahim Boubacar Kéita. Nous préconisons cela pour avoir un véritable projet politique partagé par l’ensemble des Maliens. Et c’est important qu’on se parle, qu’on soit dans un dialogue véritablement refondateur. Donc, je ne dis pas la même chose que lui. Peut-être que c’est lui qui dit la même chose que nous, depuis le temps qu’on essaye de le répéter”.

Rivalités quasi-ancestrales

Somme toute, cette prise de position de l’ancien Premier ministre d’ATT indique à suffisance la largeur du fossé qui le sépare du patron de l’opposition malienne. Pour mémoire, les deux personnalités ont été ministres sous le régime du président Alpha Oumar Konaré. Des indiscrétions font état d’un manque notable d’atomes crochus entre les deux personnalités.

Certains observateurs estiment que si les deux hommes politiques se parlent de nos jours, c’est juste par orthodoxie. Leur appartenance commune à l’opposition n’a pas changé grand-chose dans leurs relations exécrables de tous les jours.

C’est connu de tous : au sein de l’opposition, Soumaïla Cissé et Modibo Sidibé se battent chacun pour imposer son leadership.

Alpha Mahamane Cissé

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here